Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*COBAYES (SÉRIE)*Éditions de Mortagne*Coup de coeur Martine
*COBAYES (SÉRIE)*Éditions de Mortagne*Coup de coeur Martine

*SÉRIE COBAYES (7 volumes + 1 bonus)

*Carl Rocheleau, Marilou Addison, Alain Chaperon, Madeleine Robitaille, Yvan Godbout, Eve Patenaude, Martin Dubé.

*Éditions de Mortagne

*328 pages pour chacun des volumes

*Suspense, horreur, québécois

Le commentaire de Martine Lévesque:

Cobayes est une série de suspense et d'horreur publiée aux Éditions de Mortagne. Chaque roman, raconte l'histoire d'un seul personnage, mais ceux-ci sont tous reliés par un point commun : ils se sont tous portés volontaires pour tester un médicament aux effets secondaires imprévus.
Sept auteurs devaient écrire un roman à partir d'une même mise en contexte : des gens acceptent de tester une molécule, la Chlorolanfaxine, développée par les Laboratoires AlphaLab. Seulement, ce médicament censé aider ceux qui souffrent de troubles anxieux et de dépendance, entraîne des effets secondaires insoupçonnés qui mèneront les patients dans l'horreur.
J'ai adoré chacun des livres de cette série! Je les dévorais en un rien de temps.
On y suit l'histoire de chaque personnage tout au long de leur expérience comme cobaye pharmaceutique. L'administration du mystérieux médicament causera des effets secondaires surprenant chez les testeurs ce qui les rendra macabres et horrifiants.
Les scènes dégoûtantes sont très détaillées ce qui rend les romans encore plus intéressants. Les auteurs ne se limitent en aucun cas, ils se laissent aller dans leurs descriptions ce qui nous amène, à nous représenter mentalement les scènes horrifiantes et terrifiantes.
La question que je me suis posée : Pourquoi poursuivre l'administration de ce médicament qui fabrique de tels monstres. Au contraire, AlphaLab semble être à l'origine et au courant des effets secondaires et est satisfaite de certains résultats que démontrent les participants.
J'ai apprécié l'intégration d'un chapitre final. En fait, à la fin de chaque livre se trouve une lettre qui nous permet, lorsqu'on les possède toutes, de former un mot de passe pour accéder au chapitre final disponible sur le site web de l'éditeur. Selon moi, c'est une excellente façon de terminer.
Cobayes est une série qui m'aura tenue en haleine au cours de ses parutions.
Elle m'a plus d'une fois déroutée, surprise, angoissée, amusée (parfois), écœurée, dégoûtée (par moments), déstabilisée et il faut bien le dire, complètement captivée !
Bref, Cobayes est un magnifique Coup de cœur et je vous recommande à tous de les lire!

Résumé (synopsis)
Ils ne se connaissent pas…
Ils ont tous répondu à la même annonce…
Une compagnie pharmaceutique. Des cobayes.
Des effets secondaires insoupçonnés.
Découvrez l’univers de COBAYES à travers la plume de sept auteurs différents. L’horreur et le suspense vous attendent dans les sept romans de cette série, à lire dans l’ordre… ou dans le désordre!
Cobayes #1 : Anita , Marilou Addison
Poids à perdre : huit foutues livres.
Méthodes utilisées pour y parvenir : faire de l’exercice de façon saine ? Manger santé ? Non…
Suer à grosses gouttes avec un sac poubelle sur le dos, ne rien avaler de la journée et, surtout, vomir. Ç’a toujours été la solution la plus efficace. Mais mon chum Manu commençait à en avoir assez de mon petit manège. Et moi aussi, d’ailleurs.
Il y a quelques semaines, j’ai trouvé un moyen de ne plus m’enfoncer deux doigts dans la gorge dès que je bouffe la moindre calorie. Une étude clinique qui annonçait plusieurs effets secondaires possibles. Dont un, parfait pour moi : perte de poids. J’ai sauté sur le téléphone et, depuis ce temps, je reçois des injections qui doivent soi-disant me guérir de mon anxiété.
Je suis moins stressée, c’est vrai. Toutefois, mon esprit commence à s’embrouiller. J’ai parfois des trous de mémoire. Faut que j’en parle au doc. Et mon appétit change. Je mangerais bien un steak saignant, là, maintenant!
Mais je me moque un peu de tout ça, au fond, puisque je maigris à vue d’œil…

Cobayes #2 : Sarah et Sid, Ève Patenaude
Le rêve brisé que je traîne derrière moi : le ballet.
Je m’appelle Sarah et, autrefois, j’en faisais. Oh, je danse toujours… mais nue. Dans un bar. Ça reste de la danse.Voilà ce que je me répète sans cesse pour ne pas m’écrouler, pour tenter d’oublier à quel point ma vie est misérable… En plus, je dois de l’argent à Carl, mon patron. Cinq mille dollars ! Où vais-je bien pouvoir trouver une telle somme ?
Le fantôme qui me hante toutes les nuits : Charlie.
Moi, c’est Sid. J’aurais pu être un super programmeur si ma vie n’avait pas dérapé. À la place, je suis devenu serveur dans un resto branché. C’est là que j’ai rencontré Sarah… Cette fille, j’en suis complètement fou. Même si elle a le don de se foutre dans la merde ! C’est en fouillant sur Internet que j’ai découvert qu’on peut faire beaucoup d’argent comme cobayes. Des milliers de dollars en échange de quelques injections… Le produit testé par Alphalab ? Peu importe, on a besoin de cet argent. Et puis, qu’est-ce qui pourrait nous arriver de si grave ?

Cobayes #3 : Benoît, Carl Rocheteau
Ce qui me définit le mieux : ma passion pour le cinéma.
Un jour, je tournerai mon propre film. Quand j’aurai de l’argent. Beaucoup d’argent. J’étais totalement à sec à mon arrivée en ville. Heureusement que Mini a accepté de partager son « appartement » avec moi. C’est grâce à elle que j’ai découvert AlphaLab.
En attendant de réaliser mon rêve, je note toutes mes idées de scénarios dans un carnet. Je suis un fan fini de Tarantino. Je regarde souvent ses films en boucle. C’est peut-être la raison des idées macabres et violentes qui me passent par la tête. J’ai l’imagination fertile, ces jours-ci…
J’en ai parlé au psy d’AlphaLab. Il dit que je suis stressé, que la première rencontre avec mes beaux-parents m’a angoissé. Je suis convaincu qu’ils ne m’aiment pas. Mais je m’en fous parce que je suis follement amoureux de leur fille. Elle est hallucinante ! Le psy pense que je m’approprie ses rêves au détriment des miens. Aucun rapport. Ce n’est pas parce que je veux passer chaque minute de ma vie avec Mini que je suis dépendant affectif. J’abandonnerais tout pour elle, même si ça fait seulement deux mois qu’on se connaît. Rien de plus normal.

Cobayes #4 : Yannick, Martin Dubé
Mon principal défaut : ma générosité.
Coup de pouce, oreille attentive, dos large, cœur sur la main. Je me fends toujours en quatre pour aider les autres… à mon détriment. Et j’ai l’embarras du choix. De mon meilleur ami Lucien pour qui je suis le parfait confident, à ma voisine d’en dessous, la charmante Marguerite, qui me prend pour son homme à tout faire, tous me considèrent comme le candidat idéal pour satisfaire leurs caprices et calmer leurs angoisses. Et il y a ma sœur, Myriam, pour qui je donnerais ma vie. La sienne n’est pas facile et j’aime croire que je suis toujours là pour elle. Souvent, je m’oublie pour qu’elle puisse être heureuse. Sauf que, ces derniers temps, je sens que j’ai franchi le point de non-retour. Depuis que j’ai commencé à participer à cette étude clinique, ma vie me semble lourde, déréglée, impossible. Oui, l’argent que j’y reçois aide beaucoup ma sœur, mais toute cette expérience me dépasse. Je suis de moins en moins charitable, de plus en plus impatient. Et je commence à faire des cauchemars. À avoir des hallucinations qui me semblent parfois tellement vraies…

Cobayes #5 : Olivier, Yvan Godbout
Mon souhait le plus ardent : vaincre la tourmente. J’en ai marre. Marre de mes cicatrices qui attirent le regard de tous et qui, paradoxalement, éloignent celui de mes parents. La mort de mon frère jumeau ne m’a pas que rendu invisible à leurs yeux, elle a également provoqué chez moi d’importants troubles anxieux. Au fil des années, la tourmente s’est nichée dans mon esprit. J’ai peur qu’elle ne s’y soit installée pour toujours.
À dix-huit ans, je devrais avoir d’autres ambitions que de devenir fou, non?
Je veux changer de vie. Fuir ce foyer où déambulent une mégère, un salaud, un vieux beagle dépendant affectif et un fantôme qui cherche sans cesse mon attention. Mais surtout, je veux guérir. Je crois avoir trouvé la solution. En fait, c’est plutôt la solution qui m’a trouvé…Un simple cerne de café sur une page de journal, et le tour était joué.

Cobayes #6 : Elliot, Madeleine Robitaille

Pervers ? Bizarre ? Asocial ? Je me fous royalement de ce que le monde pense de moi.
Il n’y a que moi qui compte, mon plaisir et ma liberté. Je n’ai pas d’amis et je n’en veux pas. Mon monde intérieur, ce qui s’y trouve, n’appartient qu’à moi. Personne ne sait qui je suis réellement ; ça vaut mieux ainsi.
Je travaille deux ou trois jours par semaine. Je pourrais bosser à temps plein – mon patron me l’a offert –, mais ça nuirait à mon autre passe-temps, qui nécessite préparation et prudence…
Mon seul problème, c’est que j’aimerais gagner plus d’argent. J’en ai besoin pour finir mes travaux dans la pièce insonorisée. Si je veux l’utiliser, un jour… Je devrais peut-être creuser du côté de ce laboratoire, celui qui cherche des candidats pour tester un nouveau médicament. Ça paie drôlement bien ! Avec tout ce fric, ma salle de jeux serait rapidement opérationnelle.

Cobayes #7 : Cédric, Alain Chaperon
Ce que j’aime faire de mes journées : rien.
Je me définis comme un paresseux. Les DVD et les livres sont mes seuls amis, car ils n’exigent aucune concession de ma part. Même travailler ne me viendrait pas à l’esprit. Voilà pourquoi je prête mon corps à la science. Je participe à des études cliniques en tant que cobaye. Pas de responsabilités, peu d’exigences. On me paie pour tester des produits. Point.
J’ai récemment trouvé une compagnie pharmaceutique qui me proposait un énorme montant d’argent pour me guérir de ma dépendance à la marijuana. J’aurais été fou de ne pas sauter sur l’occasion.
Depuis quelque temps, je me sens bien. J’ai l’impression de devenir quelqu’un. Comme si je méritais enfin de prendre ma place parmi les meilleurs. Lisez mon blogue, vous allez comprendre.
Moi, Cédric Labonté, j’ai maintenant le monde à mes pieds !


Découvrez l’univers de COBAYES à travers la plume de sept auteurs différents. L’horreur et le suspense vous attendent dans les sept romans de cette série, à lire dans l’ordre… ou dans le désordre !


https://editionsdemortagne.com/categorie-produit/horreur-suspense/cobayes/

Tag(s) : #SUSPENSE, #QUÉBECOIS, #COUP DE COEUR