Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*COMME UN COUP DE POIGNARD*Ariane Charland*Éditions de Mortagne*

*Merci aux Éditions de Mortagne, pour m'avoir m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en lecture de presse.

*COMME UN COUP DE POIGNARD*Ariane Charland*Éditions de Mortagne*

COMME UN COUP DE POIGNARD

Ariane Charland

Éditions de Mortagne

336 pages

Sexualité, adolescentes, amours

Le commentaire de Lynda Massicotte:

Vestibulite vulvaire : Aussi appelée « vestibulodynie » dans le jargon médical, la vestibulite vulvaire est une affection de la femme qui se manifeste par des douleurs dans une région précise de la vulve lors du touché, de la pénétration ou d’un examen par spéculum. Il s’agit en fait d’une inflammation chronique du vestibule, qui est une petite dépression de la vulve, à l'entrée du vagin et limitée sur les côtés par les petites lèvres.
Voilà le nom de la maladie dont souffre l’héroïne de ce roman, Jeanne, jeune adulte, une maladie qui affecte sa vie à 100%. C’est cette maladie qui régit sa vie, ses sentiments, son attraction envers les gars autour d’elle.
Ce que j’ai aimé de ce roman, c’est que oui on parle de la maladie de Jeanne, mais à petites doses, au travers un roman riche en émotions, que se soit pour l’amitié entre la ‘’gang’’, du boulot d’étudiant au café du coin, des hauts et des bas des amours de ce beau groupe de jeunes adultes.
J’ai aussi aimé que pour certains, il n’y ait pas que la sexualité dans la vie, il y a autre chose comme, l’amour, l’amitié, le bien-être de l’autre qui est important.
La maladie de Jeanne est taboue, on n’en parle pas, on n’explique pas. Elle se sent défectueuse comme elle le dit souvent.
A quelques reprises tout au long du livre, on voudrait tellement l’aider, on voudrait tellement lui donner un calin et lui dire que les choses vont s’arranger, qu’il y a de l’espoir.
Le fait qu’elle porte ce lourd secret en elle, lui crée une réputation qu’elle est très loin d’avoir, une réputation de ‘’reine des neiges’’
Je vous conseille ce roman, il vaut la peine d’être lu. Vous allez aimer Jeanne, et Luka. Peut-être moins aimer Renaud et Maya-Anne, du moins au tout début.
Un livre qui est bouleversant sur certains côtés, mais qui laisse un message d’espoir pour celles qui souffrent de ce problème.

Résumé:

La première fois.
Certains disent que c’est magique. D’autres que ça fait mal, mais que ça passe.
Pour moi, ça n’a pas été magique, et ça n’a pas passé. La douleur, je veux dire. C’est resté. Même que c’est pire.
Je suis défectueuse.
C’est pour cette raison que je me ferme aux gens, que je détourne les yeux chaque fois qu’un garçon m’intéresse. Je ne veux pas courir le risque de plaire. Je ne veux pas être obligée d’avouer que le sexe, dans mon cas, est une torture. Alors je feins l’indifférence et me convaincs que tout va bien.
Mais ça, c’était avant de rencontrer Luka. Avec lui, c’est différent. Ma carapace se fendille et mes mécanismes de défense s’enrayent.
Maintenant plus que jamais, j’ai envie d’être comme tout le monde.
Les douleurs sexuelles touchent environ 20 % des adolescentes et de 12 à 21 % des femmes adultes. Pourtant, c’est un sujet très peu abordé dans les médias et, pour plusieurs, il demeure honteux. Alors que le sexe, lui, est omniprésent à la télévision, dans les magazines et sur Internet, ce type de douleur entraîne trop souvent un sentiment de détresse et de culpabilité chez celles qui en souffrent.

Tag(s) : #ROMAN