Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Je tiens à remercier les Éditions Stanké qui m'a permis cette lecture de presse par l'entremise de Patricia Lamy*

Le sourire de Leticia, Manu Militari 
Éditions Stanké - 2016184 pages 
Récits de voyage – carnet de route – premier roman - littérature québécoise 

Le commentaire de Martine

Je suis sous le choc encore de ma lecture, Manu Militari est un auteur-compositeur-interprète pour son œuvre en disque. Avec ce premier roman, là il frappe très bien dans la littérature. Il nous présente sous la forme d'un beau journal de bord un peu romancé son voyage au cœur d'une petite ville colombienne. Leticia est la capitale du département d'Amazonas en Colombie. Elle est située aux confins des frontières entre le Brésil et la Colombie et entre le Pérou et la Colombie, dans la région appelée (Trois frontières), entre Colombie, Brésil et le Pérou. Elle a 32 450 habitants, sur une superficie de 5 968 km². Leticia est le principal port colombien sur le fleuve Amazone. 
L'histoire se déroule au cœur de l'hôtel où Manu a résidé durant son voyage en 2015, c'est par des rencontres, des échanges entre voyageurs, avec les résidents de l'hôtel et aussi avec les Colombiens. On foule le pays où Manu est allé faire toutes sortes d'expériences avec des gens assez diversifiés et haut en couleur. Il ira découvrir la jungle, les voyages en pirogues, de nouvelles odeurs, la musique, la cacophonie des scooters. Il se remémorera ses voyages passés, en les comparant, en les définissant tous vraiment différents. 
Manu Militari est un poète et rappeur, il nous impressionne depuis longtemps par sa façon spectaculaire de jongler avec les mots et de faire passer des messages de façon percutants. Dans ce récit, il nous offre un livre inspiré par l'envie de faire voyager, tout en restant authentique et fidèle à la réalité. J'ai bien ressenti qu'il a un désir de partager tout ce que peut comporter la vie du grand voyageur qui part seul à la découverte d'expérience ailleurs sur des chemins inconnus. Un très beau récit, un bon rythme qui maintient l'intérêt du lecteur. J'ai adoré ma lecture et comme dans ses chansons je pense que Manu Militari vient de me conquérir comme lectrice de ses prochains romans. 

 

Résumé : 


« J'ai vu par hasard son nom sur une carte ; elle me plaisait déjà. Entourée de guérilleros et de narcotrafiquants, plongée au cœur de l'Amazonie, aux frontières du Brésil, du Pérou et de la Colombie, moitié ville moitié village, j'ai eu envie de mettre un visage sur son nom : Leticia. » 

Dans ce récit de voyage multisensoriel, sur les traces de Manu Militari, on découvre la Colombie à travers ses sons, ses odeurs, ses couleurs, sa chaleur. On peut presque sentir les piqûres des insectes… 

On rencontre Rick, Milena, Camilo, Tournesol Magique, mais aussi les autres, ceux qu'on croise au bord de la route, l'instant d'un regard, et que Manu sort de l'ombre 
en braquant la lumière sur eux, le temps de nous montrer leur grandeur ou leur déchéance
.

Tag(s) : #RÉCITS, #QUÉBECOIS