Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*UN ÉTÉ À PRINCETOWN*Caroline Vu*Éditions Pleine Lune*par Martine Lévesque

*Merci aux Éditions Pleine lune ainsi qu'à Patricia Lamy, pour m'avoir donné l'opportunitén de lire de magnifique roman de Caroline Vu*

 

Un été à Provincetown 
* Caroline Vu 

* Éditions Pleine lune – 2016 
* 188 pages 
* Récit - roman autobiographique - Viêt-Nam - littérature québécoise

 

Le commentaire de Martine Lévesque:

Ce roman nous relate l'histoire d'une famille vietnamienne, la famille de Caroline Vu. Nous sommes un témoin, ou un auditeur d'une histoire comme on raconter nos grands-mères ou nos mères. L'auteure nous relate les événements marquants de sa propre histoire personnelle et familiale, la vie au sein d'un Viêt Nam qui fût en guerre durant plusieurs années, l'immigration, les secrets familiaux, les infidélités, les perversités, la maladie et certainement le SIDA. En passant, par le Viêt Nam, les États-Unis, la France, le Canada, nous voyageons et rêvons avec les mots de cette plume et de chapitre en chapitre jusqu'à la génération présente. 
J'ai compris que l'expérience personnelle de Mme Vu est énormément différente, il était fascinant d'entendre son cheminement personnel dans un pays qui avait été en guerre pendant des années, même avant que les États-Unis soient impliqués. Le livre fouille dans des histoires familiales et des secrets, certains d'entre eux, sont partagés par son cousin, Daniel, qui meurt de SIDA à un hôpital de Montréal. Daniel a été évité par les membres de la famille qui ne pouvaient pas accepter l'homosexualité de Daniel, c'est seulement Caroline et un autre membre de la famille, Tim, qui vont à l'hôpital pour visiter ou être assis auprès Daniel pendant ses derniers jours. L'amertume de Daniel, le fait mettre les choses au clair, faisant ainsi défiler les histoires familiales qui se sont passées sur deux générations. Il est poussé par l'intention de faire que la vérité soit révélée; ainsi, le voyage dans la mémoire peut-être parfois douloureux, mais toujours véridique. 
En lisant ce récit, j'ai eu l'impression que nous pouvons avoir des vies énormément différentes comme individus, mais les familles ont toujours des secrets et beaucoup d'entre eux sont semblables, aux secrets partagés dans cette histoire. Nous essayerons toujours de les garder et de le taire. Nous ne sommes pas différents du tout malgré les expériences que nous pourrions avoir eues. 
Ce roman est excellent, nous voyons comment certains membres d'une famille essayent de s'affranchir de la vérité, des actes commis par les autres membres de la famille. Caroline Vu avec un Été à Provincetown a écrit une belle histoire familiale et je recommande fortement ce livre.

 

Résumé : 
Ce roman choc raconte la vie tumultueuse d’une famille vietnamienne ballottée par les caprices de l’Histoire et aux prises avec sa propre folie. À travers un récit teinté d’humour, on découvre les aventures rocambolesques d’un clan familial dans sa longue migration, depuis l’Indochine française jusqu’à son exil à Montréal. Saisissant portrait de quatre générations dans un univers où tous les repères s’écroulent. 

Le personnage pivot de ce récit romancé est le cousin Daniel, qui meurt du sida à Montréal en 1986 et dont personne ne mentionne plus le nom. Du grand-père opiomane jusqu’à ce jeune cousin homosexuel, tous vivent dans leur chair les blessures de la guerre. Avec leurs faiblesses et leurs rêves, ils se débattent pour survivre à la désintégration de leur monde ordonné, disparu dans les vents du changement. 
Un roman hypnotisant qui allie l'historique et l’intime. 

 

Tag(s) : #ROMAN, #BIOGRAPHIE, #QUÉBECOIS