Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Merci à Libre Expression, spécialement à Sylvie, pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse.

ANNE-FRANCE GOLDWATER, Plus grande que nature
Martine Turenne, 

Éditions Libre Expression, 304 pages
Biographie, Québecois

 

Le commentaire de Lynda:
Je viens tout juste de terminer cette biographie d'Anne-France Goldwater, et je suis assez ambivalente, sur mon appréciation du livre.
Tout d’abord, on partage avec cette personnalité, son enfance extrêmement difficile. La perte de sa mère en bas âge, un père colérique, mais qui aura quand même laisser une empreinte sur la vie d'Anne-France.
Tout au long de son enfance, cette jeune surdouée, traverse des moments assez pénibles, autant avec son père qu’avec la famille immédiate, grand-mère, tantes, etc. Un départ dans la vie qui n’est pas des plus faciles.
Son côté surdoué, en fait un être à part, voulant se diriger vers la médecine, mais étant trop jeune pour entrer à la faculté, elle se replie vers le droit, qui sera toujours pour elle un 2e choix.
Ne dit-on pas que l’enfance modèle l’adulte que nous allons devenir, dans ce cas-ci, je crois que c’est évident, que durant sa vie, jusqu’à maintenant, son enfance, la perte de sa mère dans des circonstances qui ne lui seront révélées qu’à l’âge adulte, la perte de son père, les embrouilles avec la famille, surtout avec sa grand-mère. Son attirance, à un âge assez précoce, vers la sexualité, ses aventures extra-conjugales, ses nombreuses psychanalyses, tout ceci, je crois est à l’origine de la femme qu’elle est devenue, et ce peu importe que nous aimions ou pas cette personnalité.
Une femme, qui je crois, on aime ou on n'aime pas, il n’y a pas de milieu. Par contre, on ne peut qu’admirer le courage et la détermination dont elle a fait preuve, pour arriver où elle est rendue aujourd’hui, et le tout ne s’est pas toujours fait dans la douceur et dans la facilité.
Figure connue, dans le monde judiciaire, comme une avocate chevronnée, sans pitié bien souvent. Son attirance pour la politique, qui demeure pour l’instant à l’état de projet, et qui sait si ces projets deviendront réalité un jour, ceci étant dit, je ne serais pas surprise. Je vous recommande ce livre, si vous voulez lire un bel exemple de courage, et de détermination, pour y lire,  que peu importe ce qui nous arrive dans la vie on peux arriver à s’en sortir.
Martine Turenne, a très bien écrit ce livre, en nous racontant les faits de la vie d'Anne-France Goldwater, chapeau à cette auteure, qui a su rendre le livre très intéressant en relatant des faits difficiles, mais en gardant toujours une porte ouverte vers l'espoir de s'en sortir.


Résumé:
« Je suis une guerrière. Mais demandez à n'importe quel soldat qui a combattu durant trop d'années : après un certain nombre de cadavres, il n'en supporte plus la vue.

Après la mort de mon père et la chicane avec ma famille, j'ai appris que je ne suis pas faite pour endurer l'angoisse des disputes avec mes proches. Paradoxal, non, pour une avocate en droit familial ? Mais être au cœur des querelles des autres ne m'a pas guérie et ne me guérira pas d'une fraction de milligramme de ce qu'a été mon enfance. »

Anne-France Goldwater est avocate spécialisée en droit de la famille depuis plus de trente ans. Très médiatisée pour ses célèbres causes, elle est également reconnue pour son franc-parler et ses déclarations parfois controversées. Mais qui est cette femme brillante qui a vécu de grands drames, qui a eu de nombreux hommes dans sa vie et qui a connu de multiples aventures ? En collaboration avec la journaliste Martine Turenne, c'est avec beaucoup de sincérité et de générosité qu'Anne-France Goldwater nous livre son histoire. Toute une histoire.

 

Tag(s) : #BIOGRAPHIE