Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je tiens à remercier les Éditions Hurtubise de m'avoir permis de faire une lecture de presse de la duologie, La marche des nuages de Josée Ouimet.

La marche des nuages 
Josée Ouimet 
Éditions Hurtubise 
Tome 1 : L'insoumis – 2015 – 372 pages 
Tome 2 : L'infidèle - 2016 – 400 pages 
Roman historique, amour, guerre, grippe espagnole, début du 20e siècle, littérature québécoise 

Le commentaire de Martine:

Dès le départ, dans cette histoire, ce qui m'a captivé, c'est les deux personnages Damase et Edwina que nous allons suivre durant toute l'histoire. Au début, Damase sera un déserteur, ne voulant pas aller au front et se battre pour son pays. Il va s'enfuir et se cacher afin de ne pas honorer la conscription. Edwina sera à la recherche d'un endroit pour se réfugier ayant fugué du domicile familial. Et puis un jour, l'amour se présentera et ce qu'il vivra avec ses joies et ses peines. Ces deux jeunes connaîtront un amour passionnel. Plusieurs personnages secondaires seront tous aussi intéressants que ce soit : les parents, la famille, les sœurs de la Providence, le curé, le médecin résident, Flore et sa famille, oncle Cléo et tante Léontine, Gérald, Gabriel, Benoît Brown, etc. 

Dans le premier tome, nous retrouverons des thèmes comme la guerre, l'épidémie de la grippe espagnole, la pauvreté et des familles divisées, séparées ou en deuil. Le refus d'obtempérer aux obligations et aux autorités vient définir les actions et les situations de cette histoire. 
Dans le second tome, nous sommes en plein dans les valeurs familiales, le retour à la source, l'amour, les unions désirées ou obligées. Les infidélités des personnages viennent ajouter un challenge à notre lecture. Le défi de cette partie de l'histoire sera orienté vers les mensonges, les silences et les non-dits. 

Des romans riches en faits historiques. Josée Ouimet a une belle plume. Elle sait décrire autant les paysages, l'action que les états d'âme. Les dialogues sont fluides et intéressants nous aident à suivre le déroulement. Et l'action que l'on y suit est palpitante, avec ses revirements de situation, ses moments plutôt stressants et ses répits quelque peu romantiques. Un savant mélange d'un peu de tout ce qui nous donne une bonne idée de ce qu'ils ont pu vivre à l'époque, les gens en temps de guerre et après. Josée Ouimet, c'est une belle découverte pour moi. Il faut prendre le temps de lire ces deux romans, merci pour cette belle que j'ai bien aimé. 


Résumé : 
La marche des nuage tome 1 : L'insoumis 
Septembre 1918. La Grande Guerre s’éternise en Europe, obligeant les Canadiens à s’impliquer outremer. Comme tant d’autres, le jeune Damase Huot est appelé à s’engager dans le 22e Régiment, qui regroupe la majorité des conscrits francophones. Cependant, il refuse de se soumettre à l’enrôlement obligatoire. Avec l’aide de son oncle Cléomène et de sa tante Léontine, il réussit à se sauver et à se cacher. Désormais, Damase portera l’uniforme du traître. 

Dans une cabane à sucre isolée au fond des bois de Sainte-Hélène-de-Bagot, le déserteur se sent pris au piège et rêve de liberté tout en s’exerçant à la patience. Alors qu’il se croit à l’abri, sa retraite est dérangée par Edwina Soucy, une jeune fille qui cherche un refuge pour fuir la folie de son père. Commence alors une longue attente pendant laquelle des liens se tissent entre ces deux êtres que rapprochent la solitude et la peur, mais aussi l’espoir d’une vie meilleure. 

À l’aube de cette idylle, des nuages assombrissent la possibilité d’un avenir heureux. Poussés par des vents contraires, Damase et Edwina voient le destin séparer leurs chemins. 


La marche des nuages tome 2 : L'infidèle 
1919. Après avoir laissé Flore en pleurs aux États-Unis avec la promesse de lui revenir au plus tôt, Damase prend le train pour rentrer chez lui. À son arrivée, il découvre des bâtiments en ruines, des champs en friche et des étables négligées. Le laisser-aller a pris ses aises dans cette maison où la mort rôde toujours. 

Cléomène est heureux de revoir son fils d’adoption. Il lui fait jurer de ne pas vendre la ferme, mais plutôt de l’exploiter. À regret, Damase promet. Quand il hérite aussi de la terre du vieux Soucy, le père d’Edwina, il devient l’un des fermiers les mieux nantis de Sainte-Hélène. 

Edwina continue de travailler à la buanderie d’une congrégation à Montréal et fréquente un médecin. Mais des événements troublants forcent la jeune femme à retourner dans son village natal, portée par l’espoir d’y entamer une vie nouvelle. Trouvera-t-elle enfin le bonheur ?

Tag(s) : #ROMAN HISTORIQUE, #AMOUR, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0