Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci aux Éditions Belfond, ainsi qu’à Martine d’Interforum, pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse.

-Je sais pas, Barbara Abel

-Éditions Belfond, 2016, distribué par Interforum

429 pages

-Thriller psychologique, roman noir, disparition, policier

Le commentaire de Lynda:

Je vais commencer mon commentaire par une phrase tirée du roman: ‘’son âme est aussi noire que sa beauté’’. On parle d’une petite fille de 5 ans. Une petite fille à la beauté d’une poupée. Quand j’ai vu la couverture de ce livre, je me suis dit, qu’il fallait que je le lise, elle m’interpellait beaucoup, et je n’ai vraiment pas regretté.

Le tout commence par une banale sortie scolaire et la jolie Emma, 5 ans qui disparaît.

Ce qui s’avérait être un suspense mettant en cause une disparition d’enfant, se transforme en polar, policier, des plus poignant, accrocheur et imprévisible.

Car, après quelques heures de recherches la petite Emma est retrouvée saine et sauve, par contre son professeur Mylène, a elle aussi disparue, et bien que le petite fille soit retrouvée, le professeur elle, reste introuvable.

Et c’est le début d’un suspense à couper le souffle. Nous découvrons au fil des pages de nouveaux éléments, qui nous entraînent dans une nouvelle direction. Est-ce une simple disparition, est-ce un meurtre...Est-ce le père de Mylène, le papa d’Emma, Vous ne le saurez qu’en prenant le temps de lire ce suspense.

L’intensité de ce roman augmente au fil des pages, qui fait qu’à un moment donné, je vous mets au défi de lâcher ce livre, vous en serez incapable, parce que vous voudrez savoir.

On dit que les enfants de par leurs natures ne peuvent être mauvais ou méchants, en lisant ce livre, oui bien sûr que c’est un roman, mais vous découvrirez qu’en effet il y a des enfants méchants, manipulateurs et foncièrement mauvais, et le plus bel exemple et la petite Emma.

Ce n’est pas le premier livre de Barbara Abel que je lis, et je peux vous dire, que celui-ci est probablement le meilleur que j’ai lu à ce jour, de cette auteure.

Résumé:

C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons. La météo clémente et l'enthousiasme des éducateurs comme des enfants donnent à cette journée un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. C'est Emma, cinq ans, une des élèves de la toute jeune institutrice Mylène Gilmont. C'est l'affolement général.
Tandis que deux enseignantes ramènent le groupe d'enfants au car, les autres partent aussitôt à sa recherche. Mylène prend une direction différente, s'aventurant donc seule dans la forêt. Au bout d'une demi-heure, les forces de l'ordre sont alertées. Un impressionnant dispositif est mis en place et l'équipe du capitaine Dupuis se déploie dans la forêt avec une redoutable efficacité. Et puis Emma réapparaît.
Le soulagement de ses parents arrivés sur place, Camille et Patrick, est à la hauteur de l'angoisse qu'ils ont éprouvée. Visiblement, il y a eu plus de peur que de mal pour la petite. Pourtant, la battue doit continuer avant la tombée de la nuit, car cette fois, c'est Mylène qui ne revient pas. Camille a retrouvé sa fille. En vérité, elle ne le sait pas encore, pour elle, le cauchemar ne fait que commencer.

 

Tag(s) : #THRILLER PSYCHOLOGIQUE, #ROMAN NOIR, #POLICIER