Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci aux Éditions Leméac et spécialement à Marc-Olivier, pour m’avoir donné l’opportunié de lire ce livre en service de presse.

Le boulevard, Jean-François Sénéchal

Éditions Leméac. 304 pages

Roman, jeunesse, québecois

Le commentaire de Lynda:

La couverture du livre n’est pas une couverture inspirante, le titre non plus, mais ce roman est un véritable voyage en montagnes russes d’émotions. J’y suis passée par toutes la gamme: boule dans la gorge, rire, frissons, colère, toutes ces émotions en plus de quelques larmes.

Chris est un, comme le disait sa mère, imbécile heureux, il souffre d’une déficience intellectuelle légère.

La journées de ses 18 ans, sa mère l’abandonne, et tout au long du livre, quand il accompli quelque chose, quand il se passe quelque chose de spécial, il en fait le commentaire à sa mère, qui n’est pas là.

Chris nous montre, que peu importe son handicap, il est capable de se débrouiller, je suis tellement fière de lui, de voir comment il en est même arrivé à gagner sa vie, bien sûr avec l’aide de quelques personnes dans son entourage qui deviendront un peu sa famille par la force des choses.

Chris, qui répète plusieurs fois, qu’il est ‘’en retard’’ est quand même l’ami, que tout le monde réclamera pour une raison ou pour une autre, car pour Chris, quand tu es son ami, c’est pour la vie, et il fera n’importe quoi pour aider ses amis, et qui prouve que l’on a toujours besoin des autres.

Un sentiment de colère également, des passages un peu durs, difficiles et frustrant quand on voit l’attitude de certaines personnes faces à ces déficients intellectuels...

Ce roman est québecois, avec des expressions québecoises typiques, mais aussi des expressions qui m’ont fait bien rire, parce que Chris lui, prend tout au pied de la lettre, tel que ‘’trouver chaussure à son pied’’ et bien il cherche encore quel pied, lol.

Oui c’est drôle, mais c’est surtout d’une innocence remplie de tendresse. Et qui trouvera lui aussi ‘’chaussure à son pied’’ en la personne de la belle Chloé, qui souffre elle aussi d’une déficience légère.

Un véritable coup de coeur pour moi, un roman que je recommande vraiment, un roman qui vous fera vraiment vivre toutes sortes d’émotions.

Résumé:

Abandonné par sa mère, Chris se retrouve seul et désemparé. Heureusement, le boulevard n’est pas loin, avec ses voitures, son marché aux puces, sa salle de bowling. Dans cet univers populaire, il rencontre ceux et celles qui deviendront la famille qu’il n’a pas eue. Pour Chris, c’est le début d’une aventure qui le conduira à mieux accepter son handicap intellectuel et à revendiquer son droit au bonheur.

Avec Le boulevard, Jean-François Sénéchal offre un récit bouleversant, à la fois dur et tendre, drôle et tragique, livré dans une langue à la beauté écorchée.

Tag(s) : #ROMAN, #JEUNESSE, #HANDICAPÉ, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0