Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux à Dany des Éditions JCL ainsi qu’à Sylvie Ouellette, pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Le secret du docteur Barry, Sylvie Ouellette

-Éditions JCL, 464 pages

-Bibliographie romancée, roman historique, québecois

Le commentaire de Lynda:

En commençant ce livre, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, le résumé du livre m’a intrigué et j’ai vraiment adoré lire ce livre.
Tiré d’un fait vécu, cette biographie romancée, très bien écrite par l’auteure, qui n’a pas lésiné sur ses recherches pour écrire ce livre, est poignant et dramatique.
En commençant, j’ai eu un peu peur, on y racontait une espèce d’autopsie, et assez bien détaillée, je me disais que ça prenait un cœur solide, pour lire ce livre, mais, rassurez-vous ce n’est pas l’objectif principal.
Pour atteindre son but, pour réaliser son grand rêve, James Miranda Barry, est prêt à tout et commence des études de médecine, et réussi très bien, même que sa réussite est supérieure à la moyenne, mais un immense secret régie sa vie d’étudiant et par la suite de médecin, secret qu’il saura protéger avec l’aide de ses mentors, qui l’ont aidés depuis le tout début.
De voir le courage, et surtout la détermination que ça aura pris pour atteindre son but, est incroyable.
Un roman plein de rebondissements, captivant, un roman que nous ne voulons pas lâcher sur ce grand chirurgien, un roman de détermination, de vouloir, et surtout de courage. Un petit côté mystérieux, un petit suspense, met du piquant dans cette histoire.
Si vous faites une recherche sur James Miranda Barry, vous saurez son secret avant de commencer le livre, moi, j’ai fait mes recherches après et j’en suis bien heureuse.
James Barry, devenu médecin dans l’armée britannique et qui pratiquera pendant plus de 40 ans, a bien su garder son secret, que l’on ne découvrira qu’à sa mort et qu’à la fin du livre.
Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman, il le faut, pour connaître ce qui était derrière ce grand médecin britannique à la si belle carrière, et qui a fait tant pour la médecine. À lire sans aucune hésitation !

Résumé:

James Miranda Barry fut médecin militaire, chirurgien avant-gardiste, inspecteur général des hôpitaux de Sa Majesté et... l'un des plus grands imposteurs de tous les temps.

Au moment de sa mort en 1865, au terme d'une carrière de plus de quarante ans au sein de l'armée britannique, James Miranda Barry n'a pas eu droit aux honneurs dus à son rang. Les autorités militaires ont plutôt jugé bon de l'enterrer à la sauvette, dans un coin reculé d'un cimetière quelconque. Car le scandale qui éclata à sa mort était d'une telle ampleur, qu'il devint la principale raison pour laquelle Barry passerait à l'histoire, reléguant dans l'ombre presque tout ce que le médecin avait mis tant d'efforts et d'années à accomplir.

Dans chacune des colonies où on l'avait posté, James Barry avait fait tout en son pouvoir pour améliorer les conditions de vie et les soins de ses patients. Il avait forgé sa réputation sur une pratique nouvelle et moderne de la médecine, par sa spécialisation dans les domaines de la chirurgie, des maladies tropicales, de l'obstétrique, du traitement de la lèpre et des maladies vénériennes. Sur trois continents, Barry a imposé des nouvelles conditions sanitaires, des méthodes révolutionnaires de quarantaine, des diètes alimentaires, ainsi que des traitements efficaces contre les plus terribles maladies connues à l'époque. Sans contredit, les réformes de James Barry ont sauvé des milliers de vies à travers le monde.

Mais pourquoi a-t-on profané ainsi la mémoire d'un brillant médecin, dont les accomplissements n'avaient d'égal que la controverse dont Barry aura été l'auteur presque tout au long de sa vie? Sylvie Ouellette retrace ici la vie et la carrière d'un être humain hors de l'ordinaire, qui n'était absolument pas ce que ses contemporains auraient pu croire.

Tag(s) : #ROMAN HISTORIQUE, #BIOGRAPHIE, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0