Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je tiens à remercier Fabienne chez Hachette Canada qui distribue le nouveau roman d'Alexandre Jardin, Les nouveaux amants publié chez Grasset de m'avoir permis de faire une lecture de presse. 

-Les nouveaux amants, Alexandre Jardin 
-Éditions Grasset, distribué par Hachette Canada – 2016
, 342 pages 
-Comédie, passion, théâtre, merveilleux, fantasme, adultère et littérature française 

Le commentaire de Martine:

Les nouveaux amants se sont : Oskar Humbert et Roses Violente. Oskar est auteur dramatique à succès tandis que Roses comme son nom a plusieurs "s", elle a une personnalité assez complexe, jolie métisse, enseignante. Roses, est une personne assez compliquée et contradictoire, elle est difficile de la suivre. Oskar, la quarantaine, est mariée avec une actrice nommée Anne, au moment où il écrit une pièce de théâtre qui marquera sa vie. Il va avoir une relation avec Roses sa cadette d'une vingtaine d'années, une superbe jeune femme qui viendra bousculer toute sa vie. 

Cette passion naitra par l'intermédiaire de nouveaux réseaux sociaux, Twitter, SMS, Facebook et autres nouveaux canaux de communication. Oskar et sa nouvelle flamme rencontrée sur Twitter, les deux vont vivre l'adultère, en plus, d'être dans un tournant personnel et professionnel. Leur passion va-t-elle aboutir à former un couple au profit de l'échec de leurs mariages respectifs ? 

Alexandre Jardin nous présente un roman rempli d'amour, de passion et de suspense. J'ai bien aimé ma lecture, je suis contente d'avoir retrouvé la plume d'Alexandre Jardin qui m'avait enchanté avec Fanfan et le Zèbre. C'est une pure folie qui veut que l'humain se jette à l'eau en laissant libre cours à ses fantasmes et ses passions. Il va même jusqu'à chambouler et brusquer la routine du couple uni pour la vie, tout en amenant le lecteur à se questionner sur sa philosophie et vision du couple. Cette histoire est une très belle fiction romantique. 

 

Résumé : 


Un homme rencontre une femme. 
L’homme ? Oscar, 42 ans, marié avec une actrice, Anne. Auteur de théâtre à succès, cet homme comblé ignore, au début du roman, qu’il va vivre – et non plus seulement écrire - la pièce la plus turbulente de sa vie. Ce sera, pour lui, une comédie risquée, une anthologie de douleurs, une foire aux ivresses, un malheur merveilleux... 
La femme ? Ce n’est pas son épouse, bien sûr. Elle se nomme Roses de Tonnerre, 25 ans, une fille très « fête en larmes », une orgie de contradictions, un merveilleux danger. Cette Roses ne respecte que l’imprévu et les jeux sans règles. Elle est, de plus, sexuellement très curieuse et d’un haut voltage sensuel... 
Oscar + Roses : un mélange explosif et charmant. 
Leurs questions : un couple peut-il s’acclimater à la passion ? Faut-il tout essayer en amour? Est-il recommandé de rompre et de se soumettre plusieurs fois par jour ? Ces deux héros super jardiniens, pour notre plaisir, ne sont pas très encombrés de prudence ni de sagesse. Confondant sans cesse freins et accélérateurs, ils sont toqués de désirs incontrôlés. Leurs frasques vont faire sourire et rire. On les envie, on les plaint, on les envie. 
Qu’a donc vécu Alexandre Jardin pour écrire ce roman fou-fou-fou à ce moment précis de sa vie ? 
Qui est cette Roses ? Qui est Anne ? 
Qui perdra quoi au fil de cette tragi-comédie si singulière, si universelle ? 
On entend les trois coups. 
La pièce peut commencer.

Tag(s) : #HUMOUR, #THÉÂTRE