Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux Éditions Leméac spécialement à Marc Olivier, pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse.*

-UN MONDE NOUVEAU, Joël Casséus

-Éditions Leméac, 304 pages
-Roman, société, suicide, québecois

Le commentaire de Lynda:
À trois ans, Malik devient orphelin de père, après le suicide de celui-ci. Son père s’est suicidé après avoir eu une longue conversation avec son fils, même si à cet âge, Malik n’a pas compris grand chose de ce que lui disait son père.
La persévérance de Malik, qui 23 ans plus, cherche encore à comprendre le pourquoi de la mort de celui-ci feront en sorte qu’il découvrira les secrets, qu’il sur les origines de son père bouleversa non seulement Malik, mais les gens autour de lui également.
J’ai trouvé ce livre, dur, les problèmes raciaux et les problèmes d’une société pas toujours saine, qui y sont effleurés par cet auteur chevronné qui n’a pas peur de dire les mots qu’il faut.
C’est un livre, qui se passe dans le quartier Hochelaga, à Montréal. L’auteur utilise un langage quelquefois coloré, et typiquement Québecois, incluant quelques blasphèmes ici et là, donc un langage sans artifice, un langage, un vrai langage, comme les gens de la rue, ou du quartier l’utilisent.
J’ai eu l’impression à quelques reprises, de me retrouver dans le quartier de mon enfance, à marcher sur la rue, et à écouter les gens du coin parler, et ce grâce à la plume de cet auteur, avec ses personnages, ses descriptions et ses mises en situation pittoresques et représentatives
Pas à pas durant ses recherches, il trouvera les racines de ses origines...et probablement, ce qui est à la base de la tragédie qui a marqué son enfance, à vous de voir comment Malik réagira à cette vérité.
Malik pour qui son père représentait un monde de magie, de merveilles, a dû, bien malgré lui se refaire un monde où la place de son père est resté vide à jamais....

Résumé:
La première fois que j'entendis le mot, j'avais sept ans, et c'était un enfant de ma classe qui, à l'abreuvoir, m'avait accosté en me demandant : T'es-tu un Nigger ? » Tous les autres enfants riaient autour, je ne savais pas pourquoi. Je ne savais pas ce que ça voulait dire. J'étais entré dans le monde des couleurs par la porte de ceux qui aiment penser qu'ils n'en ont pas : les Blancs.

Malik avait trois ans quand son père s'est suicidé, entraînant avec lui la disparition d'un monde magique, magnifié, merveilleux. Puis ceux qui sont restés derrière se sont éloignés les uns des autres.

Bien des années plus tard, la vérité sur les circonstances entourant la mort de cet homme cherche pourtant à poindre. Le récit des origines sera-t-il un baume ou une nouvelle blessure ?

Dans ce roman envoûtant et baroque - une puissante Histoire des histoires -, les souvenirs sont des récits fantastiques. Et les faits, de la science-fiction.

Tag(s) : #ROMAN, #SUICIDE, #QUÉBECOIS