Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci à Diane Rabouin, auteure-partenaire de Mille et une Pages, de m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse.*

-Mariage gris ou pieds nus dans le désert, Diane Rabouin

-Les Éditions de l’Apothéose, 328 pages

-Fait vécu, québecois, auteure partenaire

Définition de mariage gris:

Dans le "mariage gris", l'époux de nationalité étrangère, trompe l'autre sur ses sentiments amoureux réels.

Il s'agit d'une dissimulation de sentiment, un faux jeu de sentiments, un abus de l'autre c'est l'escroquerie sentimentale...

Il se prétend amoureux, sincère pour arriver à son but ultime : le mariage qui lui permettra soit d'éviter une reconduite frontière ,soit de devenir français ,soit d'obtenir un titre de séjour "vie privée et familiale" en tant que conjoint de français.

Une fois son but atteint, il n'est pas rare qu'il disparaisse et/ou demande le divorce.

 

Le commentaire de Lynda:

Je viens de terminer ce livre, et il a m’a laissé un goût très amer. Il nous arrive souvent de détester un personnage dans un roman, malheureusement, ce livre est une histoire vraie, l’histoire de Diane Rabouin, notre auteure, et le personnage de Mohammed existe vraiment.
Dès le début, à partir du moment où Mohammed entre dans sa vie, j’ai senti comme ce sentiment de voir une araignée qui tissait sa toile.
Mohammed, à mon humble avis, est un être abject, très grand manipulateur, menteur, etc....Je peux vous dire que je n’ai pas aimé cet homme, je n’ai pas aimé de quelle façon, il obtenait à peu près tout ce qu’il voulait.
Comment une personne, aux prises avec un problème majeur, ayant épousé cette personne (Mohammed), et l’ayant parrainé pour le faire venir au Canada, comment une personne peut se voir fermer les portes qui pourraient lui apporter de l’aide dans une situation qui ressemble étrangement à un enfer.
Avec l’écriture de son livre, de son histoire, l’auteure, espère surtout faire passer un message, espère mettre en garde les personnes contre cette situation, qui tristement avec l’arrivée de l’internet et des réseaux sociaux, est de plus en plus fréquente et de plus en plus de personnes (surtout des femmes) se retrouvent coincées dans une histoire similaire à ceci.
Il est tellement facile de berner avec des belles paroles, par contre la vérité est tout autre quand on gratte un peu la surface.
J’ai pris le temps de me promener sur le web, j’ai vu une entrevue que Diane Rabouin a donnée, et ça m’aura permis de comprendre certaines choses.
L’amour est aveugle dit-on, mais l’amour rend aveugle malheureusement.
Un livre intéressant, pas facile à lire, mais qui vaut vraiment la peine d’être lu.

 

Résumé:

Baby Boomer de naissance, mère de deux fils ayant 16 ans d’écart (oui, du même père), je tricote ma vie un rang à l’endroit un rang à l’envers comme ma mère aime encore le faire pour vrai. J’avance. Les mots me portent, j`aime écrire.

Mon manuscrit dévoile un rang à l’envers de ma vie, j`ai rarement échappé une maille. Quand c’est arrivé, j’ai eu du mal à retenir les brins de laine qui fuyaient. Je suis une couventine de Pointe-Du-Lac, externe, pas pensionnaire.

Les soeurs grises m’ont enseignée la satisfaction du travail bien fignolé. Le paradoxe qui me décrit le mieux c’est qui je suis, une fonceuse timide. Je suis toujours partante pour des aventures hors des sentiers battus à l’autre bout du monde mais je rougis de gêne lorsque je parle à un voisin.

Mes activités préférées : jogging, trekking, marche de longue durée (Compostelle 3 fois, 200 km à la fois), vélo.
J’ai le corps casanier (par obligation de mon travail) et la tête nomade à plein temps. Je suis en quête d’un équilibre entre les deux. J’y converge doucement.

Tag(s) : #FAITS VÉCUS, #QUÉBECOIS, #AUTEURE-PARTENAIRE