Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci à Guy Saint-Jean Éditeur, et spécialement à Geneviève, pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse*

-La famille du lac, tome 1: Fabi

-Gilles Côtes

-Guy Saint-Jean Éditions

-400 pages

-Roman historique, suspense, policier, québecois

Le commentaire de Lynda:

Après la lecture du résumé et en commençant ce livre, je m’attendais à un roman historique, un roman racontant la vie d’une famille qui vivait sur les rives du lac Wayagamac.
Et bien je me suis trompée, pas tout à fait quand même, mais ce roman est plus qu'un roman historique.
L’histoire de cette famille, est bien racontée, les personnages sont ou bien attachants, ou bien très marquants, et cette histoire nous est racontée par Héléna, qui est à la fin de sa vie, qui se remémore sa vie familiale, avec ses bonheurs et ses drames, et ceux-ci sont en grand nombre.
Coincée dans un lit à la résidence pour personnes agées, à cause d’un cancer d’un os de la jambe, elle se remémore ses souvenirs, qu’elle partage avec nous, lecteurs, sous forme d’un livre qu’elle écrit.
Un père très autoritaire qui fait la loi à sa façon, et simplement à sa façon, qui n’accepte aucune contradiction des membres de sa famille, ce qui a déjà causé l’exil de quelques-uns de ses enfants.
Le principal personnage de ce roman est Fabi, un peu l’héroïne, d’Héléna qui admire sans détour sa grande soeur.
Dans un monde d’homme, Fabi, acceptera de devenir guide pour des pêcheurs d’un club de pêche. Et voilà comment ce roman commence, un roman familial, direz-vous!, mais détrompez-vous.
La politique, le maire d’un côté, Duplessis de l’autre, comme dans bien des cas sera la source de beaucoup de problèmes, qui iront jusqu’au meurtre. Et voilà le côté suspense du livre qui commence. Et puis, tout au long de l’histoire un ours brun qui attaque, qui ravage, qui est pourchassé par plusieurs personnes, un autre petit suspense.
Le drame de la conscription, les mariages obligés, la disparition de Fabi, et oui, tout ça dans ce premier tome d’une saga, qui promet non seulement d’être captivante et intéressante, mais que, si vous êtes comme moi, la suite sera très attendue.
Je ne connaissais pas Gilles Coté, mais c’est certain que je vais faire des recherches pour voir ses autres livres, parce qu’il a une superbe de belle écriture.

Résumé:

À l'aube de sa mort, Héléna Martel se remémore sa jeunesse sur les rives du lac Wayagamac, à l'est de La Tuque. Une période importante de sa vie marquée par l'admiration intense qu'elle voue à sa grande soeur Fabi, une jeune femme indépendante, avant-gardiste, à la beauté sauvage, farouchement décidée à vivre comme elle l'entend, hors des carcans imposés par le Québec des années 1940. Héléna vit également, à cette époque, ses premiers émois amoureux et ressent une étrange fascination pour l'idylle de sa grande soeur avec le beau Matthew Brown. Car en dépit de son charme indéniable, il est également, aux yeux de son père Aristide et du maire de la ville, le frère de «l'ennemi», le propriétaire anglophone de la grande papetière dont le rôle dans la région est immense, à plusieurs plans. Lorsque l'explosion suspecte d'un barrage sur le lac menace les activités de la papetière, le doute s'infiltre partout comme le vent du lac. Cause naturelle? Main criminelle? Magouilles politiques? Certains membres de la famille Martel ont-ils des choses à cacher? Le premier tome d'une saga palpitante dans laquelle les secrets d'une famille attachante sont dévoilés au fil des mémoires d'une vieille dame au passé trouble qui vit ses derniers instants.

Tag(s) : #ROMAN HISTORIQUE, #SUSPENSE, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :