Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux éditions Au diable Vauvert et spécialement à Marion, pour m'avoir donné l’opportunité de lire ce livre en lecture de presse*

-La valeur de x
-Poppy Z. Brite
-Éditions Au diable Vauvert, 2017
-287 pages 

-Roman, homosexualité, cuisine

Le commentaire de Cathy :
Gary et Rickey ont grandi à la Nouvelle-Orléans dans un quartier défavorisé, ils se connaissent depuis tout petit et sont inséparables. L'année de leurs 16 ans, ils s'aperçoivent que leur attachement l'un envers l'autre à changé, ils deviennent amants et doivent absolument le cacher, être gay dans leurs familles est déshonorant. Une autre chose les lie dans leurs vies, la cuisine. Leurs rêves sont de travailler ensemble dans la restauration une fois qu'ils seront en âge de le faire. Je n'avais jamais lu de romans écrits par Poppy Z. Bruts et je suis vraiment ravie de cette découverte. L'apprentissage de Gary et Rickey aussi bien dans leurs sexualités que dans les différentes cuisines où ils vont travailler, la découverte du milieu gay à la Nouvelle-Orléans, la désapprobation de leurs parents pour le couple qu'ils forment et qui vont tout faire pour les séparer, tout cela va réussir à les souder malgré les obstacles. Gary et Rickey vont vivre de super aventures culinaires déclinées en une trilogie qu'il me tarde de découvrir. Merci Poppy Z. Brite pour ce super moment de lecture.

Résumé:
Les héros de la fameuse trilogie culinaire de Poppy Brite sont ici encore jeunes garçons, dans un quartier pauvre de la Nouvelle-Orléans. Amis d'enfance, Gary et Rickey deviennent amants à seize ans et sont alors confrontés à ce qu'est être gay au sein d'une famille catholique traditionnelle, et dans le milieu machiste de la restauration, où ils commencent à travailler. Ils construisent là leurs rêves, leur courage, leur créativité, leur lien. En racontant la formation de leurs gouts amoureux et culinaire, La Valeur de x explore ce moment où l'adolescent entre en lutte contre les modèles de la famille et de la société. S'éloignant du sensationnalisme de ses premières oeuvres, Brite dresse un portrait de la Nouvelle Orléans plus lumineux et plus réaliste que jamais.

Tag(s) : #ROMAN, #HOMOSEXUALITÉ, #CUISINE