Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Je remercie les éditions Septentrion pour la lecture de presse que j'ai pu faire de cet ouvrage*

-Imprimés interdits
-La censure des journaux jaunes au Québec, 1955-1975
-Viviane Namaste
-Éditions Septentrion – 2017
-240 pages
-Documentaire, histoire, journaux, publications. Clergé, gouvernement

Le commentaire de Martine :
Un pan de notre histoire qui est relaté dans cet ouvrage de référence. La censure au Québec a été commanditée par des groupes sectaires, qui voulaient prôner une morale publique saine, pure et chaste. Ce livre retrace l'histoire de la censure au Québec dans les journaux. Dans les années 50, une interdiction de publication à toucher plusieurs imprimeurs pour leur immoralité contenue dans les pages de leur quotidien. La justification des censures serait basée sur trois raisons majeures : démontrer une sexualité trop explicite, protéger la jeunesse et la promotion de la nation avec une bonne morale.
Plusieurs mouvements prônent et secondent la censure exercée envers les journaux jaunes, comme les Chevaliers de Colomb, la Ligue de la Sainte-Croix, le CMP Comité de moralité publique, le clergé avec le Cardinal Léger, et l'administration municipale de Jean Drapeau. La sexualité a été invoquée en majorité lors des sanctions imposées aux journaux jaunes.
Viviane Namaste, présente un ouvrage très bien documenté, elle donne en plus, pleins de bonnes références concernant la censure au Québec. Son langage utilisé est très facile à lire, on peut considérer ce document comme une référence hors pair pour les domaines de l'histoire, l'économie, la publication et la politique.



Résumé :
Dans le Québec d'après-guerre est apparue une nouvelle forme de communication populaire: les «journaux jaunes», ainsi baptisés à cause de la piètre qualité de leur papier. On y retrouvait tous les potins concernant les artistes, les cabarets et la vie nocturne, avec des contenus fortement dominés par la sexualité.
Ces publications éphémères sont vite devenues la cible du clergé et des moralisateurs qui voulaient épurer la Belle Province. Le maire Jean Drapeau caractérisait d'ailleurs ces journaux de «presse pestilentielle».
Quels tactiques d'intimidation et mécanismes juridiques ont utilisés religieux et politiciens pour arriver à leurs fins? Viviane Namaste met en lumière les motivations et les stratégies d'interdiction de la littérature populaire et examine pourquoi une compréhension de l'histoire de la censure peut alimenter nos réflexions actuelles, nous invitant ainsi à tirer des leçons de notre passé.

Tag(s) : #DOCUMENTAIRE, #HISTOIRE, #JOURNAUX, #CANADIEN