Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux Éditions Leméac, spécialement à Marc-Olivier pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse*

-L’enfant mascara

-Simon Boulerice

-Éditions Leméac

-184 pages

-Adolescence, homosexualité, transgenre, violence, jeunesse

Le commentaire de Lynda:

J’avoue que j’ai comme une grosse boule dans la gorge, après avoir refermé ce livre, pourquoi, parce que l’on sait le dénouement de l’histoire, dès le commencement de celle-ci, alors ce n’est pas une surprise. En fait, le livre, est le récit de Larry/Leticia.

Simon Boulerice s’est inspiré d’un fait vécu qui s’est passé en Californie, un meurtre homophobe, un roman bouleversant et émouvant.

Larry/Leticia, ne se considère pas comme un homosexuel, non, il dit simplement qu’il est né dans le mauvais corps, qu’il aurait dû être une fille. Et c’est son cheminement que nous ferons avec lui, qui nous démontre qu’il acceptait sa différence, il se maquillait, et s’habillait ni en garçon ni en fille, disons entre les deux.

Et Larry/Leticia est en amour, un amour inconditionnel envers un gars ben ordinaire, et c’est à partir du moment où il s’assume à 100 % et qu’il déclare sa flamme à l’être aimé, que le drame surviendra.

Larry/Leticia, est attachant à sa façon, même s’il est incompris d’à peu près tout son entourage, familial, ou social. Il vit beaucoup en fonction du désir qu’il a pour Brandon, pour son amour pour lui, même si cet amour condamné presqu’à l’avance, le tuera.

Je crois que c’est un roman où la décision (le jugement) est laissé au lecteur, parce que même si on aime Larry/Leticia, on peut aussi se mettre dans la peau de Brandon qui se sent poursuivi et étouffé par cet amour ‘’anormal’’ de Larry/Leticia à son égard. Aller jusqu’au meurtre, je sais pas, la situation est difficile pour les deux personnages je crois.

Simon Boulerice, mêle le léger et le dramatique d’une façon à garder l’attention du lecteur. Je vous suggère vraiment ce livre, et encore plus, quand vous l’aurez terminé, dites-moi ce que vous, vous en avez pensé!

 

Résumé:

L'enfant mascara est une histoire d'amour à sens unique, comme on en voit partout, dans toutes les écoles secondaires. À cette différence qu'elle se conclut de manière particulièrement tragique. Inspiré par des faits réels qui se sont déroulés dans la ville d'Oxnard, en Californie, Simon Boulerice transpose dans la fiction l'un des meurtres homophobes, voire transphobe, les plus violents à s'être produits aux États-Unis, tout en rendant hommage à Larry/Leticia, un être rempli de désir, d'éclat et d'arrogance, dont la vie n'aura été que fulgurance.

Tag(s) : #ADOLESCENT, #HOMOSEXUALITÉ, #HOMOPHOBIE, #JEUNESSE, #VIOLENCE, #QUÉBECOIS, #TRANSGENRE