Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci à Patricia des éditions Terra|Nova de m'avoir permis de lire ce roman en service de presse*

-Le chat du jeu de quilles
-Florence Clerfeuille
-Éditions Terra|Nova

- 253 pages
-Policier, suspense, roman

Le commentaire Danielle:
Manon et Marc tout deux journalistes partent en Aveyron à Rodez précisément pour enquêter sur une histoire qui date de dix ans, mais qui n'a jamais été résolue.
La mort de Clotilde retrouvée pendue dans la grange suivie deux mois plus tard, par celle de son mari André retrouvé la gorge tranchée.
Gaston,le tenancier du bar Le café des Sports, parle beaucoup et c'est le lieu idéal pour apprendre des choses. Nous allons rencontrer Célestin le simplet du village, excellent joueur au jeu de quilles de huit.
La mère Barthe, l'énigmatique Monsieur Thomas. Voilà que dix après, le chat de Clotilde réapparaît. Comme Manon ne sait pas le nom du chat, elle va l'appeler Kikinette. Manon et Marc vont mener l'enquête et en toute innocence et vont interroger les gens du village. Mais voilà que Thierry enfant du village revient et il se trouve qu'il connaissait André Pommier quand celui-ci tenait un bar à Paris.
Qui à bien pu assassiner André et pourquoi ? Peut-être est-ce dans son passé Parisien que réside la solution ?
C'est un roman policier bien sympathique avec une légèreté d'écriture. J'ai bien aimé l'histoire qui se lit très vite avec un chat mystérieux. Ce roman fait partie d'une série que je vais me faire un plaisir de lire.


Résumé:
La cinquantaine fringante, Marc vient de quitter son job de journaliste parisien. Sur un coup de tête, il décide de s'installer avec Manon, sa jeune collègue, dans un petit village perdu de l'Aveyron. Retraite anticipée ? Pas vraiment : l'improbable duo va enquêter incognito sur l'assassinat du père Pommier commis dix ans plus tôt. Le vieux bougre était champion du jeu de quilles, l'étrange sport local, et n'était pas très apprécié des villageois. Du coup, personne n'a vraiment pleuré sa disparition. Mais quand, au bout de dix ans, le chat du père Pommier réapparaît dans les rues du village, la population s'inquiète. Le félin serait-il un mauvais présage ? Les langues petit à petit se délient. Gaston le cafetier trop bavard, Célestin le gentil benêt, monsieur Thomas le taciturne, et Attila le coiffeur bien nommé ont tous quelque chose à raconter... Et à cacher.

Tag(s) : #POLICIER, #SUSPENSE

Partager cet article

Repost 0