Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Je tiens à remercier Marjolaine Bouchard pour sa générosité comme auteure-partenaire et de m'avoir permis de faire une lecture de presse de son roman*

-Le géant Beaupré
-Marjolaine Bouchard
-Les éditeurs réunis - 2012
-423 pages
-Roman biographique – historique – gigantisme – foire - littérature québécoise

Le commentaire de Martine:
Je pense qu'au Québec, il n'y a pas beaucoup de monde qui n'a pas entendu parler du géant Beaupré. Est-ce que vous connaissez son histoire, en tout cas, moi, je peux vous dire que j'ai appris énormément durant ma lecture de ce livre de Marjolaine Bouchard sur une figure bien connue au Canada et aux États-Unis ?
Le géant Beaupré de son nom Édouard Beaupré, né, en 1881, d'une mère indienne et d'un père canadien, est un métis qui ne vécut que 22 ans. Il connut une existence brève, mais bien remplie, sa famille vivait en situation précaire, à l'école, Édouard devenait la risée des autres gamins donc, il proposa à ses parents de quitter l'école et de contribuer financièrement aux besoins de la maisonnée. Il est âgé de neuf ans, il se développe à une vitesse folle, il a une force plus grande que bien des adultes.
Travaillant comme cow-boy, il quittera ce travail pour les raisons que, plus, il grandit plus, il devient pesant et les chevaux ne peuvent tolérer son poids, aucun cheval n'est assez haut pour sa grandeur. Après des promoteurs malsains de foire l'utiliseront comme bête de scène, il deviendra une attraction publique, qui fera gagner beaucoup d'argent aux propriétaires des cirques.
Le but d'Édouard Beaupré était de fonder un foyer avec une femme qu'il aimerait avec les désirs comme lui, de remplir sa maisonnée d'enfants, ce qui restera un but non réalisé. La tristesse de sa vie sera sa solitude, son mal-être, son gigantisme, tout le hantera tellement, qu'il sombrera aux démons de l'alcoolisme. C'est auprès des marginaux vivants au sein de ses foires, qu'il retrouvera un peu la sensation de réconfort, auprès des gens avec des difformités, des handicaps physiques naturels et certains avec des caractères disproportionnés.
Marjolaine Bouchard nous présente un portrait des plus réalisme de ce grand homme, une histoire assez triste puisque la vie du géant Beaupré est courte et mélancolique, malgré tout le monde qui l'a côtoyé. Un livre très bien écrit, qui est très prenant et captivant. Un excellent roman qui nous rappelle la vie d'une personnalité qui a marqué les histoires canadiennes et américaines.


Résumé :
Édouard Beaupré débute sa vie normalement dans un petit village de l'Ouest du Canada. Son entourage se rend bientôt compte que le jeune garçon se développe à une cadence alarmante. Cette croissance va en s'accentuant, ce qui lui attire tantôt moqueries et méfiance, tantôt respect et admiration. Aussi brave que serviable, Édouard met son gigantisme au profit de sa communauté précaire. Mais bientôt, ce «cadeau empoisonné» ne lui permet plus de vivre comme tout le monde. Il se fait alors convaincre d'exhiber sa force et son endurance pour gagner son pain et ainsi soutenir sa famille nombreuse. Si jeune dans un corps si imposant, celui qu'on appellera le «géant Beaupré» témoignera des mauvais penchants de l'homme avant d'en devenir lui-même victime, loin de chez lui. Sa santé se dégradera au même rythme que grandira sa désillusion. Jamais, toutefois, le titan au grand coeur ne perdra sa bonne foi.

Tag(s) : #ROMAN BIOGRAPHIQUE, #HISTORIQUE, #GIGANTISME, #QUÉBECOIS, #AUTEURE-PARTENAIRE