Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux Éditions Libre Expression, spécialement à Marie-Josée, pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Le Tsar de Peshawar

-Mario Bolduc

-Libre Expression, Expression Noire

-384 pages

-Roman dramatique, politique, Moyen-Orient, Québecois

Le commentaire de Lynda:

Je me dois d’être honnête, quand j’ai commencé ce livre, je ne savais pas si j’allais aimer ou pas. Et je suis bien contente d’avoir persévéré après les premières pages, parce que c’est tout un roman.

Le tout se passe au Moyen-Orient, aux États-Unis et au Québec ainsi que des petits bouts en Russie. Nous passons de la vie de Nadia au Moyen-Orient, à sa vie actuelle au Québec.

Nadia, est la fille unique de Richard, un riche importateur de tapis du Moyen-Orient et de Joan, qui se retrouve en conflit commercial avec la Russie.

Le côté politique du livre, qui je ne croyais pas, allait m’intéresser, et qui au contraire m’a appris beaucoup en fournissant un lot d’informations que j’avais plus ou moins entendu parler.

On pourra lire sur les Talibans, sur Oussama Ben Laden, sur Al-Quida, sur le djihadiste. On survole les attentats malheureux du 11 septembre.

Nadia donne naissance à un fils, Samuel, qui à l’âge de 16 ans quitte sa mère pour rejoindre les rangs des djihadistes, se convertira à l’Islam, ce qui lui causera bien des soucis. Je ne peux qu’imaginer la douleur, l’inquiétude d’une mère face aux décisions de son fils.

Du président Bush au président Obama, nous survolons également la politique américaine.

La disparition de Richard, apporte une note de mystère sur ce livre. En toute honnêteté, ce n’est pas un livre facile à lire, tout est en contexte de conflits qui ont frappé et qui frappent encore cette partie du monde et qui a présentement des répercussions mondiales.

Mario Bolduc, qui signe ce thriller politique à sa façon bien particulière,comme j'avais pu le constater dans un autre de ses romans,  nous tient en haleine, garde le suspense jusqu’à la toute fin. Les personnages sont bouleversants et très crédibles, surtout Nadia... Je vous le recommande, si la politique de ce coin du monde vous intéresse, il viendra vous chercher en tant qu'être humain, et aussi en tant que mère!

 

Résumé:

Saint-Pétersbourg, novembre 2006. À l'hôtel Volkova, sous les yeux de sa fille, Nadia, l'importateur Richard Rocheleau est honoré pour l'ensemble de sa carrière. Mais cette gloire tardive cache un passé trouble. Installé à la frontière de l'Afghanistan dans les années 1980, le « tsar de Peshawar » s'est retrouvé au cœur de la guerre menée par les moudjahidines contre l'envahisseur soviétique. Des fantômes de cette époque violente n'ont jamais cessé de le hanter, comme le découvrira bientôt Nadia, ce qui ravivera, pour elle aussi, de douloureux souvenirs…

 

Tag(s) : #DRAME, #POLITIQUE, #MOYEN-ORIENT, #QUÉBECOIS