Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci à Jane Ferland des Éditions Septentrion de m'a voir permis de faire une lecture de presse de ce recueil de la collection Hamac*

-Queues
-Nicholas Giguère
-Éditions Septentrion / Collection Hamac – 2017
-112 pages
-Recueil, critique, gai, homosexualité, sexualité, littérature québécoise

Le commentaire de Martine :
Un regard lucide de la réalité des homosexuels, de leur communauté, de leurs relations amoureuses, de leurs quêtes à trouver le bonheur. Nicholas Giguère trace un portrait solide, dur, abrupt et terrible de cette recherche pour répondre au besoin d'être aimé et aimé un partenaire du même sexe.
Il a écrit cette critique dans un langage québécois, avec un style direct, sa façon de présenter son recueil est très originale. Peut-être qu'il va choquer quelques lecteurs, mais il reste que le message qu'il veut passer, se doit de ressembler vraiment à la société dans laquelle nous sommes. Un monde qui se dit, accepter l'autre comme il est, quand dans le fond, on devient des aveugles quand cela nous brusque un peu trop. Je pense que la façon dont Nicholas Giguère nous démontre ses propres lacunes et toutes celles de la communauté homosexuelle avec son carcan, ne peut rester sous silence.
Une bonne lecture qui m'a fait réfléchir et comprendre un peu les stéréotypes représentés dans les milieux homosexuels et autres au Québec. De plus, la manière d'écrire, à la première personne m'a permis de ressentir que ce texte, est comme une confession mise sur papier de l'auteur. J'ai senti l'auteur impliqué dans son texte, plus que s'il avait choisi un style de narration différente. Ce fut une belle lecture qui dérange, qui brusque, qui choque. Je crois que c'est le but que Nicholas Giguère recherche avec cette critique. Pour moi, il a bien réussi son livre et
il sera un succès.


Résumé :
À la fois charge contre les représentations stéréotypées et sclérosées de l'homosexualité, critique féroce de la communauté gaie - de ses institutions, de ses codes, de ses modes de vie - et plaidoyer pour une sexualité libérée des entraves de l'hétéronormativité, Queues raconte également le mal de vivre et le désespoir d'un homme qui ne se reconnaît pas dans la société et qui est à la recherche d'authenticité dans un monde où tout n'est que facticité et faux-fuyants. Écrit dans un style très direct, brut et empreint d'oralité, Queues est l'affirmation viscérale et politically incorrecte du désir d'un homme pour le corps d'autres hommes.

Tag(s) : #RECUEIL, #HOMOSEXUALITÉ, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0