Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux éditions VLB ainsi qu'à Véronique Déry pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Pivot

-Marie-Ève Cotton

-VLB Éditeur

-248 pages

-Roman dramatique, institution psychiatrique, québecois

Le commentaire de Lynda :

Ce roman que j'ai trouvé vraiment spécial, nous fait vivre le quotidien de patients de l'hôpital psychiatrique, Ste-Marie, située à Montréal. Nous allons y rencontrer différentes personnes, souffrant de troubles psychiatriques, différents les uns des autres, mais quand mêmes, tous atteintes d'une certaine folie.
Le personnage principal, Pivot, est schizophrène, un grand parleur et un grand rêveur aussi, je crois. D'autres personnages viennent graviter autour de Pivot tel que : Jésus, un jeune Haïtien qui croit être le Christ, Jonathan Livingstone qui croit qu'il a la possibilité de faire déplacer les nuages et le soleil, et qui a tenté de se jeter du haut du pont Jacques-Cartier, le clochard, surnommé ''le chat de ruelle'' qui parle à des lutins invisibles et Mary, une inuite du Nunavik, qui elle entend des voix, de personnes qui seraient dans les murs et dont Pivot tombe amoureux.
En vivant avec ces gens dans ce service, on apprend différentes choses, on apprend comment fonctionne ce type de service, comment les patients survivent dans ce monde un peu chaotique à cause de la folie de l'un ou de l'autre.
Ce n'est pas un roman facile, mais c'est un roman qui nous montre une autre facette de ces gens qui souffrent, non pas physiquement, mais à l'intérieur de leurs têtes, à leurs âmes. Quelle porte de sortie existe-t-il, pour ces personnes? Un avenir assez limité, tel que l'on peut le voir.
L'auteure, est médecin psychiatre et exerce à Montréal et au Nunavik, et elle a décidé de mettre en roman, la triste réalité de ces personnes, et nous parle de suicide, la détresse humaine, les autochtones, et une autre chose qui m'a également frappée, quelle admiration pour le personnel hospitalier qui entoure ces personnes.
Un premier roman signé Marie-Ève Cotton, basée sur ses expériences de vie, j'espère vraiment que nous aurons le plaisir de relire de cette auteure.

 

Résumé :

Dans l'unité psychiatrique de l'hôpital Sainte-Marie, à Montréal, Hadrien Jalbert, alias Pivot, attend la fin d'un énième enfermement injustifié manigancé par l'organisation secrète qui le persécute depuis des années. Ses compagnons d'infortune, eux, sont bel et bien fous. Il y a Jésus, un jeune Haïtien persuadé d'être le Christ, le Chat de ruelle, clochard sans âge qui converse avec des gnomes invisibles, Jonathan Livingston, interné après avoir voulu s'envoler du pont Jacques-Cartier et, surtout, Mary, une Inuite du Nunavik hantée par les mourants qu'elle entend hurler dans les murs. Pivot, qui doit son surnom à son éloquence, ne trouve pas les mots pour la réconforter.

Quand Jésus arriva à sa hauteur, Pivot détourna le regard pour éviter toute interaction. Il n'en était pas à son premier Christ, et il savait d'expérience que les discussions avec n'importe lequel des membres de la Sainte Trinité n'étaient jamais reposantes.

Tag(s) : #ROMAN DRAMATIQUE, #INSTITUTION PSYCHIATRIQUE, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :