Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux Éditions Hachette pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre des Éditions Stock, en service de presse.*

-Norma 
-Sofi Oksanen 
-Éditions Stock–Collection La Cosmopolite
-396 pages 
-Fantastique, roman noir, quête, littérature scandinave.

 

 

Le commentaire de Martine : 
Quel roman je viens de terminer, une histoire qui jongle avec le fantastique, le suspense, frôlant le roman d'horreur. 
Au commencement, le corps d'Anita Ross est retrouvé sur les rails du métro d'Helsinki. 
Est-ce un meurtre, un suicide ou un accident ? 
Le personnage de Norma, jeune trentenaire qui est la fille d'Anita ne croit pas à la thèse accidentelle, ni au suicide. Quoi, qu'elle et sa mère ne semblent pas avoir développé de relation, Norma est partagée entre sa tristesse (soutenue) et l'incompréhension de la mort de sa mère. Elle semble étonnée de voir autant de gens qui s'intéressent à elle dès l'enterrement de sa mère. 
Et c'est à ce moment, qu'apparaissent de nombreux personnages assez mystérieux. 
Au début, on ne connaît pas leurs liens les uns avec les autres, on ne sait que leurs prénoms et leurs rôles dans quelque chose qui ressemble bien à une organisation secrète. Ce roman pourrait paraître léger, mais il est en réalité bien plus complexe. 
En créant une héroïne seule qui vit avec son secret, l'auteure a réussi à m'intéresser à ce suspense en parlant de sujets aussi difficiles que le trafic de cheveux (parfois prélevés de force), l'infertilité féminine ou la location d'utérus via des femmes issues de pays défavorisés et à qui le «réseau» ne laisse pas d'autres choix que de devenir mères porteuses. 
La réalité n'est jamais aussi simple que l'on pourrait le penser. 
Cette histoire de Norma est un mélange intéressant de conscience sociale, de fantaisie et de roman policier. Grâce à de bons personnages et à un style bien défini, le roman est assez facile à lire. Sofi Oksanen écrit en brèves sections descriptives, concises et efficaces. Les révélations offrent un monde réaliste, mêlant l'histoire avec de la dystopie dans laquelle Norma en tant que personnage principal et le style général captivent l'intérêt du lecteur que je suis aimant les romans tordus. 


Résumé : 
Le corps d’Anita Ross vient d’être retrouvé dans le métro de Helsinki. Les témoins sont unanimes : elle s’est jetée sur les rails. 
Norma, sa fille unique, refuse d’y croire. Anita ne l’aurait jamais laissée seule avec son secret : ses cheveux sont vivants, ils ressentent des émotions, s’animent et poussent si vite qu’elle est obligée de les couper plusieurs fois par jour. 
Prête à tout pour connaître la vérité, Norma décide de retracer les derniers jours de sa mère, allant jusqu’à se faire embaucher dans le salon de coiffure où elle travaillait. Ses découvertes font ressurgir un passé trouble qui n’est pas sans susciter l’attention d’un puissant clan de la mafia locale…

Tag(s) : #FANTASTIQUE, #ROMAN NOIR, #LITTÉRATURE SCANDINAVE, #QUÊTE

Partager cet article

Repost 0