Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Je tiens à remercier les éditions Scholastic pour m'avoir permis de faire un service de presse sur ce roman jeunesse. Et aussi à Mireille Bertrand qui a (intercéder ou mise en relation) avec l'éditeur pour obtenir cette lecture.*

-Assassin's Creed : Last descendants
-Matthew J. Kirby
-Éditions Scholastic – 2017
-320 pages
-Roman d'action, science-fiction, fantastique, littérature jeunesse, jeu vidéo, mémoire, innocence, adolescents, génétique.

Le commentaire de Martine :
Assassin's Creed est une série de jeux vidéo créés par Ubisoft, les personnages auront à traverser différents événements importants de l'histoire. Deux factions ont mené une guerre secrète pour le sort de l'humanité, les Assassins et l'Ordre des Templiers. Depuis sa création, en 2007, c'est un phénomène mondial qui est créé, parti d'un concept pour les jeux vidéo passant par les bandes dessinées, mangas, romans, nouvelles, courts-métrages, encyclopédie et film. Tout, c'est inspiré au départ par la nouvelle Alamut de Vladimir Bartol, auteur Slovénien, c'est un concepteur prioritaire, Jade Raymond, Patrice Desilets et Corey May qui introduisit le projet. Assassin's Creed est devenue avec le temps une licence-phare pour Ubisoft.
C'est un roman que j'ai adoré, même s'il est coté jeunesse, ce roman offre un travail intéressant qui inclut les lecteurs qui n'ont pas joué à un jeu dans l'univers Assassin's Creed. Bien que je soupçonne que la plupart des gens qui viennent à le lire. sont des adeptes de ce concept, le livre est facile à comprendre et à lire si vous êtes novice pour la série.
L'histoire débute dans le temps présent, en Amérique. Le personnage principal Owen vit sa vie normalement. Mais depuis que son père est emprisonné pour un crime, qu'Owen savait qu'il n'avait pas commis. Owen aura changé énormément, et encore plus en entendant que son père était mort en prison. Un jour, il rencontre un homme prénommé Monroe, qui travaillait pour Abstergo avec son père. Il voulait tout savoir sur son père, ce qui n'était pas possible.
Au lieu de tout lui révéler ce qu'il savait, Monroe propose à Owen et cinq autres jeunes d'aller découvrir l'histoire de leurs ancêtres, ils sont mis dans une machine appelée Animus, elle permet à la personne qui l'utilise pour accéder aux souvenirs de ses ancêtres. Ce qui va les emmener aux New-York durant le Draft Riots de 1863.
L'intrigue est très fascinante, dans des excellents contextes historiques. Les personnages étaient diversifiés à la fois physiquement et en personnalité. L'auteur a fait un excellent travail en jonglant avec le développement de ses propres personnages avec le fait qu'ils doivent représenter leur ancêtre.
Comme le jeu vidéo, Kirby commence par la construction du monde, familiarise les lecteurs avec les paramètres de ce monde et introduit les caractères des personnages. Chaque personnage est soigneusement conçu (tout comme les joueurs développent soigneusement leurs personnages).
C'est une belle lecture, une merveilleuse aventure, j'attends la suite impatiemment.

Résumé :
Owen est persuadé que son père n’a pas commis le crime qui l’a mené en prison. Quand Monroe, l’informaticien de l’école, lui propose d’utiliser l’Animus—une machine permettant d’explorer le passé de ses ancêtres— l’adolescent y voit le moyen de connaître enfin la vérité sur son père.
Au cours de l’expérience, Owen découvre l’existence d’une ancienne et puissante relique. Sous les ordres de Monroe, Owen et un groupe d’adolescents se rendent à New York, pendant la guerre de Sécession, avec un objectif : récupérer la relique avant que la Confrérie des Assassins ou l’Ordre des Templiers, deux organisations secrètes, ne les devancent. Ils réaliseront bientôt que leurs expériences dans le passé ne sont pas sans conséquences sur le présent.

Tag(s) : #ACTION, #SCIENCE-FICTION, #FANTASTIQUE, #JEUNESSE, #JEU VIDÉO

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :