Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

* Merci aux Éditions Belfond, ainsi qu'à Céline d'Interforum, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Assez de bleu dans le ciel

-Maggie O'Farrell

-Éditions Belfond, distribué par Interforum

-496 pages

-Roman dramatique, père, couple, divorce, littérature irlandaise

Le commentaire de Lynda :

Ce roman commence d'une drôle de façon, assez directe, je dois dire, Daniel Sullivan, professeur, nous dit dès le départ, que sa femme est folle, pas folle drôle, non-folle bizarre. Et on peut le constater avec ses différentes manies, alors on se demande vraiment où tout cela va nous mener.
L'histoire se passe pendant plusieurs décennies, et dans différents pays, tel que l'Irlande, la France, les États-Unis et autres. L'auteure nous présente l'histoire par de courts chapitres qui se rapprochent de nouvelles littéraires. De nombreux flash-back sont décrits dans ces pages, alors un certain degré de concentration est requis, pour pouvoir vraiment tout apprécier de cette histoire. Chacun des chapitres a un nom, le nom de celui qui parlera durant les quelques pages, un lieu également et une année. Ce qui nous aide à nous situer au travers les nombreux embranchements de cette histoire.

On touche un peu à tout dans cette histoire, la star qui veut vivre incognito. Le divorce du premier mariage de Daniel, qui ne se passe pas très bien, son ex-conjointe l'empêchant de voir ses enfants. La relation de Claudette avec leurs enfants à elle et Daniel, Claudette qui construit autour d'eux une espèce de forteresse pour les couper du monde, elle qui a fui son premier mari cinéaste et qui vit dans un milieu très isolé, au milieu de nulle part, entouré de dizaines de portails à déverrouiller pour entrer ou pour y sortir.
Et puis les autres, l'ancienne flamme de Danielle, Nicola, qui revient le hanter. Le fils de Daniel, né de son premier mariage, Niall petit homme hypersensible, qui passe beaucoup de temps à l'hôpital pour ses problèmes chroniques de peau.

Ce livre est en fait l'histoire de ces 3 couples : Daniel et Claudette, Daniel et Nicola, et Claudette, et Ari le cinéaste. À quelque part, on cherche le trait d'union, celui qui nous amènera vers la conclusion du roman, et pourtant tout se met en place, au fil des pages. 

C'est avant tout un roman, qui parle de familles, de couples, d'amour et de non-amour, de secrets et de non-dits et surtout de choix à faire, et les conséquences de ces choix. Un roman poignant, émouvant sans aucun doute, parsemé de petites touches d'humour qui allège un peu cette histoire quand même troublante !

Je me promets bien de regarder les autres titres de cette auteure, car j'ai vraiment aimé sa façon d'écrire.

 

 

Résumé :

Une maison à des kilomètres de tout.
Autour, rien que l'herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Ce refuge, Daniel Sullivan s'apprête à le quitter le temps d'une semaine pour se rendre aux États-Unis, son pays d'origine. C'est l'anniversaire de son père, qu'il n'a pas vu depuis des années.
Dans la voiture qui le conduit à l'aéroport, une voix retentit à la radio : celle d'une femme dont il est sans nouvelles depuis vingt ans, son premier amour.
Les souvenirs se déversent. Replonger dans le passé, comprendre ce qui le pousse à abandonner ceux qu'il aime, Daniel ne pense plus qu'à ça.
Mais il y a son épouse Claudette, star de cinéma fantasque, passionnée, qui a choisi d'organiser sa propre disparition pour échapper au monde. Comment lui révéler l'homme qu'il est véritablement ? Que peut-il encore promettre, lui qui n'a jamais su que fuir ?

Avec un art de la construction vertigineux qui mêle les lieux, les époques et les voix, Maggie O'Farrell donne vie à une galerie de personnages complexes et livre la bouleversante radiographie d'un mariage, des forces qui le soudent aux pressions qui le menacent. Encensé par une presse unanime, un roman puissant, à la fois drôle et poignant.

 

Tag(s) : #ROMAN DRAMATIQUE, #PÈRE, #COUPLE, #DIVORCE