Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci à Steven Laperrière, auteur-partenaire de Mille et une Pages LM, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-La ville handicapée

-Steven Laperrière

-Éditions La Roupille

-380 pages

-Roman, handicaps, québécois, auteur-partenaire

Le commentaire de Lynda :

En fermant ce livre, je suis un peu triste, mais surtout bouleversée par ma lecture et je vous explique pourquoi !
Josianne, jeune femme, qui a un avenir prometteur dans le monde de la danse, se retrouve aux prises avec une maladie qui mettra fin à tous ses rêves. Elle est diagnostiquée avec la sclérose en plaques, et elle sait que dans un très proche avenir, elle sera reléguée à un fauteuil roulant.
Quel courage possède, cette jeune femme, qui d'abord, voit sa vie changer du tout au tout, autant professionnellement que personnellement.
Après la lecture de ce livre, je ne regarderai plus les personnes handicapées de la même façon, ça, j'en suis certaine. Ce qui pour nous semble être tout naturel, dans notre quotidien, nos déplacements, et c'est tellement acquis, mais quand on prend conscience que ce n'est pas le cas pour tous. De simples gestes du quotidien, deviennent un fardeau épouvantable pour une personne à mobilité réduite.
C'est dans ce combat que va s'engager Josianne, faire valoir les droits à l'accessibilité, que se soit dans le métro, dans les endroits publics, marchés, banques, pharmacie, restaurants, etc.
J'ai eu la boule dans la gorge à certains moments, en voyant, comment Josianne, était dépendante de la société et de l'environnement pas toujours adapté pour tous, que se soit les personnes handicapées, les personnes âgées, ou même tout simplement les mamans avec leurs poussettes. Comment Josianne s'est retrouvée dans des situations vraiment inhumaines, mais surtout frustrantes et blessantes pour elle. 
Comment elle a réagi, et bien, c'est en se battant contre le système, contre des gens comme le propriétaire du studio de danse, un type ignorant et prétentieux.
On survole aussi, un peu dans ce livre, la violence faite aux femmes, physiquement et mentalement, car Josianne a résidé quelques semaines dans une maison d'accueil pour femmes battues.
Mais à travers tout ça, il y a aussi de belles choses, l'amour qu'elle va réinsérer dans sa vie, ses victoires pour l'accessibilité.
Cette histoire est un roman tiré de faits vécus, vous pourrez en lire l'explication dans la préface du livre. Il y a de petites situations un peu drôles, d'autres tristes, mais c'est une belle leçon de courage, de persévérance et d'espoir !
Ce livre devrait être lu par tous, et si comme moi, vous vous imaginez vivre quelques jours, à la place de Josianne, dans ce fauteuil roulant, probablement que votre vision sur les personnes handicapées, changera beaucoup, comme ce fut le cas pour moi !
Merci Steven Laperrière, pour cette belle lecture, mais surtout pour cette leçon de vie, qui nous ouvre les yeux, et qui nous fait prendre conscience de ce problème pour bien des personnes !

 

Résumé :

Ce récit, inspiré d’une réalité souvent ignorée par notre société, nous présente la ville sous un angle nouveau, celle des défis quotidiens auxquels les personnes handicapées sont confrontées. Fatigué de se heurter à une gestion politique trop lente, l’auteur souhaite sensibiliser la population aux besoins criants de la ville. C’est par une  écriture contemporaine qu’il nous amène à regarder la vie des personnes à mobilité réduite, à travers l’œil de Josianne.

 
Voici une histoire actuelle, vibrante d’un optimisme contagieux où les situations loufoques, pimentées d’entraide, d’amour et de partage toucheront à coup sûr le lecteur.

Tag(s) : #ROMAN, #PERSONNES HANDICAPÉES, #QUÉBECOIS, #AUTEUR-PARTENAIRE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :