Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux Éditions XYZ, spécialement à Camille, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Les insouciants

-Peter Berhens

-Éditions XYZ

-607 pages

-Roman d'amour, jeunesse, guerre, nazisme, littérature canadienne

Le commentaire de Lynda :

Les Insouciants, c'est avant tout un roman d'amour, un roman d'amour qui pourrait se comparer à toutes les histoires des grands couples de l'amour de la littérature.
Mais ce n'est pas seulement ça non plus, c'est une époque entière, des années 1900 jusqu'à l'aube de la 2e guerre mondiale, nous nous retrouvons dans la période pré-nazie.
L'histoire se joue en Irlande, en Angleterre et en Allemagne.
Nos deux personnages principaux, Billy et Karin, sont touchants et émouvants. J'ai vraiment aimé ces deux-là, ils sont tellement attachants, et tellement d'embûches viendront contrer leur amour, que l'on retient son souffle à plusieurs reprises dans ce roman.
Un roman qui peut s'avérer dur, avec les descriptions, avec les événements qui se produisent, mais c'est ce qui fait que vous ne voudrez pas lâcher ce livre, avant d'en connaître la fin.
À cause du climat incertain, Billy et Karin, se demandent s'ils doivent rester ou bien fuir, ce sera avec cette ultime question qu'ils avanceront vers leur demain !
Billy fera tout pour Karine, car il en est follement amoureux, et Karin est celle qui continuellement encouragera et poussera pour avancer dans leur histoire.
En passant par la résistance, dont le père de Billy fait partie, jusqu'au premier stigmate du nazisme, l'approche de la guerre, comment pourront-ils survivre à tout cela, comment leur amour pourra-t-il survivre. Imaginez pendant quelques secondes, comment Billy, dont le père fait parti de la résistance et qui est employé d'un riche baron allemand, et Karin, fille de ce même baron,  c'est pratiquement voué à l'échec dès le départ, et pourtant...
Les insouciants, nous amène à réfléchir sur ces grands conflits qui ont marqué l'histoire. Un roman ou l'espoir et surtout l'amour de ces deux jeunes peuvent briser tous les obstacles.
Je vous mets en garde, si vous commencez ce roman, vous ne pourrez plus le lâcher, c'est un fait incontestable.
Cet auteur a décidément fait beaucoup de recherches avant d'écrire ce roman, les faits relatés tout au long du récit, sont des faits dont nous avons entendu parler. Ne soyez pas effrayés par le grand nombre de pages de ce roman, vous arriverez à la fin, sans vous en rendre compte, tellement l'histoire est captivante et envoutante !.
En bref, un roman d'amour hors de l'ordinaire dans une période noire de l'histoire, un roman, qui selon moi, fera sa place parmi les grands romans de la littérature, et qui gagne à être lu.

 

Résumé :

Billy Lange naît en 1909 sur l’île de Wight, où son père est skipper pour le compte d’un riche baron juif allemand. Enfant, il est fasciné par la fille du baron, l’insaisissable Karin von Weinbrenner. Après la Première Guerre mondiale qui contraint la famille Lange à émigrer, le hasard réunit de nouveau Billy et Karin sur la propriété du baron, près de Francfort. Dès lors, au fil des ans, tandis que la société perd ses repères moraux et que l’Allemagne marche vers le second conflit mondial, ils se découvrent des passions communes: le jazz, la vitesse, un tenace rêve d’évasion… Et, face à la montée du nazisme, aux traitements infligés au baron et à son entourage, les deux jeunes gens sont taraudés par une même question: faut-il rester ou se résoudre à fuir?

Entrelaçant les souvenirs de Billy – son enfance anglaise, l’emprisonnement de son père soupçonné d’espionnage, le refuge dans une Irlande secouée par l’IRA, la fuite en Allemagne, l’entre-deux-guerres où se mêlent insouciance et signes annonciateurs d’un nouvel ordre des choses –, Peter Behrens offre un éclairage subtil et une fine compréhension de la «Grande Histoire».

Brillamment construit, profondément émouvant, Les insouciants est une histoire d’amour, une épopée historique et une réflexion lucide sur la violence et la chute de l’Europe du xxe siècle. Un roman magistral

 

 

Tag(s) : #AMOUR, #GUERRE, #NAZISME, #LITTÉRATURE CANADIENNE

Partager cet article

Repost 0