Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux éditions L'archipel, ainsi qu'à Ashley de LP Conseil, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse.*

-Pourquoi je suis pas un papillon

-Jerry Ayan

-Editions l'Archipel, distribué par LP Conseil

-356 pages

-Fait vécu, cancer, enfant, deuil

Le commentaire de Lynda :

Parce qu'il n'est jamais facile de parler ou de lire sur le combat d'une personne contre le cancer, et encore moins quand il s'agit d'un enfant, j'ai hésité avant d'entreprendre la lecture de ce livre. Et pourtant, je ne regrette pas cette lecture, même, si en commençant, on sait à l'avance l'issue de cette histoire. En tant que maman et grand-maman, ce livre est venu me chercher et solidement.
Par contre, je m'attendais à des larmes, à beaucoup de chagrin. Effectivement, j'ai versé quelques larmes, qui ne le ferait pas et je suis triste aussi.
Je ne peux qu'admirer le courage de cette petite Anne-Laure, fillette de 10 ans, qui se battra, corps et âme, contre cette saloperie de maladie, qui ne devrait pas exister et encore moins pour une petite fille.
Une petite fille qui a décidé de vivre chaque jour du reste de sa vie, en mordant dans la vie, en continuant à rire, à sourire, à s'amuser sans se soucier de l'issue de cette bataille.
On y suit Anne-Laure, du tout début, quand ce ne sont que des symptômes qui se manifestent, et quand le diagnostique fatal est annoncé.
Les traitements, les opérations, tout le cheminement d'Anne Laure et de ses proches. Son papa qui ne parle pas beaucoup, sa maman et sa sœur, à quelques reprises, j'ai eu le cœur gros devant cette souffrance, autant physique pour Anne-Laure, que mentalement pour les proches.
On vit l'espoir avec elle quand elle est finalement en rémission, et le désespoir quand le cancer récidive.
Bref que peut-on dire de plus, ce livre n'a pas été écrit pour attirer la pitié, il n'a pas été écrit pour nous faire pleurer. Non, il livre un message d'espoir, un message qui nous dit qu'il faut continuer à se battre contre cette maladie, qui frappe fort, et ce peu importe que nous soyons adultes ou enfants, pas de discrimination pour celle-ci, elle ne regarde ni l'âge, ni le sexe et ni la race, ni le compte de banque, quand elle décide de frapper, elle frappe. Cette histoire nous prouve que la recherche doit se poursuivre, et ce, jusqu'à ce que nous soyons les vainqueurs contre le cancer.
Anne-Laure, elle, n'a pas lâché, elle s'est battue jusqu'à son dernier souffle. 
Mais avant tout, Anne-Laure, m'a donné une belle leçon, celle de profiter de chacun des instants de ma vie, comme si chacune des journées à passer était la dernière. Mordre dans la vie, vivre ! Vivre ! Et vivre ! C'est ce que j'ai retiré de ce livre, ce petit message qu'Anne-Laure et sa famille auront transmis à toutes les personnes qui décideront d'ouvrir ce livre, un livre que je vous recommande, qui devrait être lu par le plus de gens possible, et non pas pour pleurer, mais pour continuer à transmettre le message d'Anne-Laure.

Résumé :

Jerry vit avec sa femme Ketty et leurs trois enfants, Jeremy, Anne-Laure et Alizée, à La Réunion. Nous sommes en 2008. Anne-Laure a 10 ans, elle entre en sixième.
Elle dit être sujette depuis quelques temps à des migraines violentes. Inquiets, ses parents décident de l’emmener consulter. Mais au moment de l’examen ophtalmologique, tout s’interrompt brutalement : le médecin envoie immédiatement Anne-Laure aux urgences pédiatriques.
Jerry et Ketty n’auraient jamais envisagé le pire. Lorsque le diagnostic tombe, c’est un choc : Anne-Laure a une tumeur au cerveau.
Débutent des allers-retours à Paris, à l’Institut Curie. Jerry reste au chevet d’Anne-Laure, Ketty doit rentrer à La Réunion. La vie continue : même épuisée, Anne-Laure retourne à l’école, comme tous les enfants. Un quotidien ballotté entre espérances, désillusions, et douleurs…
En 2010, lorsque la tumeur récidive, les espoirs d’Anne-Laure et de sa famille s’étiolent. Face à l’issue inévitable, celle-ci fait preuve d’un courage bouleversant…

Tag(s) : #FAITS VÉCUS, #CANCER, #DEUIL, #ENFANT

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :