Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux Éditions Charleston, spécialement à Mathieu, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Filles du désert

-Chris Bohjalian

-Éditions Charleston

-416 pages

-Témoignage, génocide, amour, histoire de famille, guerre mondiale, quête

Le commentaire de Lynda :

Tout d'abord, je dois dire que ce roman de cet auteur d'origine arménienne, m'aura avant tout, appris certaines choses sur le génocide arménien (1915) . J'avais vaguement entendu parler de ceci, mais pas plus qu'il ne le faut. Pourtant, ce fut un crime atroce contre ce peuple, 1,5 millions d'Arméniens y ont été massacrés, en Turquie, sous les ordres de l'empire Ottoman.
Le roman se situe à deux époques, soit en 1915, avec Elizabeth, pendant la 1re guerre mondiale, et l'autre partie avec Laura, se situe de nos jours.
Une superbe histoire d'amour entre Elizabeth et Armen, mais par contre bien au-delà de cette histoire d'amour, il y a la souffrance, la guerre, la mort, un récit très triste mais surtout très dur. 
J'ai adoré le personnage de Laura, romancière, petite-fille d'Élisabeth, qui au cours de son voyage découvrira l'histoire de ses ancêtres, mais également un terrible secret.
Elizabeth, qui il faut le dire 1915, la vie n'était pas ce que ce qu'elle est aujourd'hui,  n'a pourtant pas hésité à tout quitter, à partir de la ville de Boston, pour s'engager dans une mission humanitaire, pour aller aider où on avait besoin d'elle, aller aider les arméniens qui en avait grandement besoin.
Il y a un lien non pas seulement au sens généalogique, mais dans le caractère de ses 2 femmes. Au travers ses recherches Laura, mettra à jour des secrets de famille terribles.
Bref un roman que j'ai beaucoup aimé, et qui m'a même poussé à faire des recherches sur le contexte de ce génocide qui y est mentionné, parce que je voulais savoir.
L'auteur, malgré le sujet sérieux, tragique est très dur, a une plume facile à lire et à comprendre. Il a su montrer au travers ses mots, toute la tragédie, tout en allégeant avec l'histoire d'amour. Un livre qui fait mal, quand on lit sur les atrocités dont l'homme est capable !

 

Résumé :

Elizabeth Endicott, une jeune Américaine, arrive en Syrie durant le génocide arménien. Elle se lie d'amitié avec Armen, un ingénieur arménien qui a perdu sa femme et sa fille. Mais très vite, Armen quitte Alep pour s'engager dans l'armée anglaise. Il entame alors une correspondance avec Elizabeth et comprend qu'il est tombé amoureux de la riche Américaine, si différente de la femme qu'il a perdue.

Bronxville, banlieue de New York, 2012.
Laura Petrosian, romancière, n'a jamais accordé beaucoup d'importance à ses origines arméniennes. Jusqu'au jour où une amie l'appelle : elle croit avoir reconnu la grand-mère de Laura sur une photo tirée d'une exposition au musée de Boston. Laura entreprend alors un voyage à travers son histoire familiale et découvre un terrible secret enfoui depuis des générations.

Une histoire d'amour et de perte envoûtante

Tag(s) : #TÉMOIGNAGE, #GÉNOCIDE, #AMOUR, #FAMILLE, #QUÊTE, #GUERRE MONDIALE