Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux Éditions Belfond ainsi qu'à Céline Pelletier d'Interforum, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Les orphelins du bout du monde

-Harmony Verna

-Les éditions Belfond, distribué par Interforum

-576 pages

-Roman dramatique, Australie, désert, histoire d'amour.

Le commentaire de Lynda :

Ce roman commence d'une façon très dramatique. Leonora, petite fille de six ans, est abandonnée dans le désert par son père, pourquoi ? C'est une des questions qui ne sera pas éclaircie par l'auteure. Retrouvée, elle sera sauvée in extremis par Ghan, qui a croisé son chemin. Il la laissera chez le médecin du village, ou elle reprendra des forces, mais devient muette suite au choc, (volontaire ou involontaire de sa part).
Elle aboutira à l'orphelinat ou elle fera la connaissance de James, ces deux-là vont se suivre un bon bout de chemin, du moins pour le temps qu'ils seront tous les deux à cet endroit. Cette belle amitié, s'envole quand tous les deux sont adoptés, Leonora part pour les Etats-Unis, et James lui part de son côté.
Et on se retrouve bien des années plus tard, quand Leonara, mariée à Alex, personnage que j'ai littéralement détesté, un être égoïste, égocentrique et parfaitement déplaisant. Difficile de croire que cette belle jeune femme qui revient au pays de son enfance, est ce qu'est devenue cette petite fille traumatisée et en état de choc.
Par le fait même, le destin la réunira de nouveau avec James, son seul ami d'enfance qu'elle a quitté avec beaucoup de peine. Est-ce que le destin saura redonner la joie de vivre à ces deux êtres que la vie n'a pas épargné en drames, en tristesse et en peines.
Un premier roman pour cette auteure, qui saura vous captiver du début à la fin du roman. Même si le thème est difficile, que le roman commence sur une note très dramatique, le roman est imprégné de douceur. Plein de personnages qui ont touchés mon cœur, Ghan, que j'aurais aimé voir un plus dans le fil de l'histoire, James, un jeune homme au grand cœur, qui protégera Leonora, du mieux qu'il le peut, les Shelby, le religieux qui est en charge de l'orphelinat, et qui aime ces enfants d'un amour véritable.
Dès la première page, l'émotion vous prend à la gorge et l'intensité de cette émotion grandie avec la lecture de ce livre, un livre, que vous ne pouvez pas lâcher, qui aura une emprise sur vous, et ce, jusqu'à la toute fin. Un livre que j'ai adoré, et que je vous conseille sans aucune hésitation.

 

Résumé :

Au début du XXe siècle, une somptueuse histoire d'amour à l'atmosphère ensorcelante, avec pour toile de fond les vastes plaines de l'Ouest australien, terres ancestrales du peuple aborigène.
Leonora est une miraculée. Abandonnée par son père dans la fournaise du désert, puis recueillie dans un orphelinat, la petite s'est murée dans le silence. Son seul ami : James, un Irlandais rebelle, qui la protège comme une sœur. Mais le lien si fort qui unit les deux orphelins est brutalement rompu lorsque Leonora est adoptée par les Fairfield, de riches industriels qui l'emmènent aux États-Unis.

Des années plus tard, c'est une belle héritière qui revient sur les terres australes, au bras de son mari, le ténébreux et irascible Alex Harrington, venu diriger la mine des Fairfield. C'est là que Leonora va retrouver James. Malgré le temps, leur complicité est intacte ; or Alex ignore tout du passé de la jeune femme...
Comment lutter contre cette force irrésistible qui la pousse vers James ? Comment échapper à la soif de contrôle maladive de son époux ? Pris au piège de la jalousie, des mensonges et des drames de l'Histoire, les orphelins du bout du monde seront-ils un jour réunis ? 

Tag(s) : #ROMAN DRAMATIQUE, #AUSTRALIE, #DÉSERT, #AMOUR