Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci à Florence Meney, pour m'avoir donné l'opportunité de faire la lecture ce de magnifique polar*

-Rivages hostiles
-Florence Meney
-Éditions Pierre Tisseyre
-332 pages
-Policier, polar, québecois.

Le commentaire de Lynda :
J'avais eu le grand plaisir de lire un autre livre de cette auteure, il y a quelques mois, et j'avais vraiment aimé son style d'écriture. Alors j'étais très heureuse à la réception de celui-ci.
Rivages hostiles, commencent tout doucement avec les problèmes d'Alanna, cette jeune Bostonienne de 18 ans qui en a plein les bras avec sa mère. Nataly, personnage aigri et acariâtre, qui s'oppose radicalement à ce que sa fille Alanna, poursuive une carrière journalistique, en suivant les traces de son père, celui-ci ayant disparu il y a un certain nombre d'années.
La vie d'Alanna, est loin d'être facile, par contre elle a une alliée, en sa grand-mère Daisy et une autre en sa copine, Jenny, qui toutes les deux,  vont l'encourager à prendre son envol et s'éloigner de sa mère.
Et c'est pour poursuivre son rêve qu'elle se retrouvera au Québec, comme fille au pair dans une famille québécoise, tout en suivant un stage de journaliste dans un grand quotidien.
Quelle famille, qui en ce qui concerne la jeune fille adolescente Alice et la mère Pétula, qui travaille dans le domaine politique, personnages pas vraiment sympathiques à mon humble avis. Par contre le père François, psychologue, et Jules l'adolescent de la famille sont supportables.
Et tout démarre, tout s'enchaîne assez rapidement. 
Un vrai labyrinthe de circonstances et d'émotions, qui se dirige toutes vers une fin complètement inattendue, parce que tout au long de la lecture, on s'imagine des choses, on s'imagine les comprendre, et pourtant, on est vraiment à coté de la question.
Meurtres, mensonges, secrets, hypocrisie, sont au menu de cette histoire, et tout comme moi, je suis certaine que vous ne verrez rien venir, quant au dénouement de toute cette histoire. Florence Meney possède un talent certain pour nous garder en haleine, par son écriture.
Je vous promets de belles heures de lecture avec ce livre, des frissons d'anticipation parce que vous croyez avoir compris, des exclamations, parce que vous serez surpris par ce que vous lirez. 
Bref, je vous recommande ce roman, et bien sûr, je vais m'assurer de lire d'autres romans de cette auteure, que j'ai découvert par hasard, mais qui sans contredit devient une de mes auteures favorites, par son style d'écriture. Merci Florence Meney, pour ces belles heures de lecture.

Résumé :
Alanna, jeune Bostonienne de 18 ans, rêve de devenir journaliste comme son père, dont la disparition mystérieuse alors qu’elle était petite lui à laissé une tristesse indicible. Élevée par une mère aigrie, manipulatrice et autoritaire, Alanna déménage à Montréal, s’installant comme fille au pair chez un psychologue de la Rive-Sud, dont l’épouse, Pétula, travaille comme attachée de presse d’un ministre. Leurs deux ados fainéants et gâtés accueillent l’arrivée de la jeune fille avec indifférence. D’abord, pleine d,espoir et d’enthousiasme pour sa nouvelle vie au Québec, Alanna commence un stage dans un grand quotidien de la métropole, sans se douter que son premier reportage menacera la carrière de Pétula, déjà aux prises avec une grave crise politique. De plus en plus instable et abusive, Pétula tente un coup de dés désespéré pour sauver son ministre, mais soudain tout dérape. Quelqu’un, c’est sûr, laissera sa peau dans cette affaire...

Tag(s) : #POLICIER, #POLAR, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :