Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

*Merci à Guy Saint Jean Éditeur, spécialement à Geneviève, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Une simple histoire d'amour, T2 : La déroute

-Louise Tremblay D'Essiambre

-Guy Saint Jean Éditeur

-402 pages

-Roman dramatique, saga historique, québécois, famille

Résumé et commentaire tome 1:  ICI

Le commentaire de Lynda :

Avant de vous parler de ma lecture, j'aimerais dire que le personnage que je n'aimais tellement pas dans le tome 1, soit Irénée, le père de Jacquelin, je peux vous dire que mes sentiments n'ont pas changés du tout à son égard.
Voilà, je suis de retour chez Jacquelin et Marie-Thérèse. La famille s'est bien ré-installée  et est bien remise des événements qui se sont produits dans le tome 1. Avec l'aide de tous et chacun, la vie reprend et tout semble aller pour le mieux pour tous.
Marie-Thérèse, qui attend du nouveau, en a toujours plein les bras, à tenir la maisonnée, aider Jacquelin, et s'occuper des nombreux enfants.
On apprend aussi à connaître davantage Lauriane et Émile, sœur et beau-frère de Jacquelin. Lauriane, un personnage un peu triste de ne pas avoir eu d'enfant, s'attache aux enfants de Marie-Thérèse et de Jacquelin. C'est une personne au très grand cœur et on ne peut que s'attacher à ce personnage.
Avec Cyrille au collège, on survole encore une fois le pouvoir de l'église sur les paroissiens à cette époque, étant donné que c'est le curé de la paroisse qui décidera de l'avenir de Cyrille.
Avec la grossesse et l'accouchement de Marie-Thérèse, voilà que leurs vies seront encore une fois chambardées par bien des choses, mais surtout par l'arrivée d'Irénée, qui une fois de plus a choisi de se mêler de ce qui ne le regarde pas, apportant une certaine tension pour tout le monde, mais surtout pour Marie-Thérèse. Lauriane aura peut-être la solution pour aider, à vous de voir. Je ne peux pas croire que ce bonhomme ne voit pas plus loin que son nez, et qu'il ne se rend pas compte qu'il rend tout le monde malheureux autour de lui, par ces sacrées saintes décisions, sans demander l'avis de quiconque.
Bref, l'auteure, tout comme avec le premier tome, nous laisse avec de grands points d'interrogation, et aussi une lueur d'espoir en ce qui concerne le grincheux d'Irénée, et je peux vous dire sans aucune hésitation que je vais surveiller de très près la sortie de ce troisième tome. J'ai encore une fois passé un excellent moment avec cette belle famille, et son entourage!
C'est à lire, je ne peux que vous le conseillez !

 

Résumé :

Après l’incendie qui a ravagé le domicile familial et le malheureux accident de drave de Jaquelin, il semble bien que des jours meilleurs attendent la famille Lafrance. La cordonnerie pourrait même rouvrir ses portes. De l’espoir enfin à l’horizon ?
Pendant ce temps, les six enfants de la maisonnée semblent se remettre plutôt bien de ces épisodes dramatiques, mais l’heure des choix, qui s’annoncent
plutôt difficiles, se profile déjà pour les deux aînés, Cyrille et Agnès. Tout ça, alors que Marie-Thérèse attend à nouveau le passage de la cigogne…
Mais ce qui devrait être un événement heureux deviendra une source de rebondissements à la chaîne. Le fragile équilibre familial sera-t-il préservé ?
Et la cordonnerie, si chère aux Lafrance de père en fils, pourra-t-elle maintenir ses activités ?
Voici la suite de cette bouleversante saga d’époque, où émotions, drames et résilience se vivent avec une intensité peu commune.

 

Tag(s) : #SAGA FAMILIALE, #HISTORIQUE, #FAMILLE, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0