Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Je tiens à remercier les éditions Septentrion pour ce service de presse.*

-Les gens de Montréal à l'époque de la Confédération 
-Gaston Deschênes 
-Illustration et textes de l'Opinion publique 
-Éditions Septentrion – 2017 
-152 pages 
-Documentaire, album, historique, urbain, milieu de vie, album graphique. 

Le commentaire de Martine : 
Un magnifique album de notre histoire qui est fait une excellente recension de moments marquants de la vie des résidents et aux alentours à la fin du XIVe siècle. 
Plusieurs moments importants qu'a vécus la population de Montréal, avec cet album, j'ai revisité des périodes importantes, des événements, des noms de famille qui ont marqué le développement de la vie urbaine. 
Dans ce livre, sont souligné des moments qui représentent une vie sociale, économique et culturelle. On relate des moments de la vie montréalaise, durant les moments froids : le carnaval au Rond Victoria, le bal costumé de 800 personnes, les sports d'hiver (descente en luge, la crosse sur glace, raquette – promenade au flambeau ou la course en raquettes), le chemin de fer sur glace qui reliait Hochelaga à Longueuil, et qui connut un grave accident, en 1881, les moyens de transport d'hiver, sleigh et omnibus. Les étés amenaient : un pique-nique annuel, des sports d'été (crosse, criquet anglais, course de chaloupe), vie urbaine plus intense dans les parcs, et les lieux publics. 
La culture occupe une place assez importante avec la musique, les concerts, les bals, les expositions. La religion catholique aussi à sa place bien à elle avec Mgr Bourget. 
On relève aussi des moments durs, pénibles, tristes : l'incendie du village Saint Jean-Baptiste, plusieurs grèves, la crise financière, la guerre de 1870. Des moments de réjouissance : l'inauguration du Mont-Royal, les artères commerciales Sainte-Catherine et Notre-dame, la fête de la Saint-Jean, la fête de la Dominion. 
Cet ouvrage est remarquablement intéressant pour n'importe qui, c'est un ouvrage historique assez bien fourni et très concis qui va intéresser même les moins mordus de l'histoire d'une communauté. Un ouvrage magnifiquement illustré, par les dessins, j'ai mieux compris la réalité de cette époque. Je recommande de prendre le temps de lire et regarder, j'adore ce document.  

Résumé : 
Le 1er janvier 1870, l'éditeur Georges-Édouard Desbarats lance L'Opinion publique, un hebdomadaire qui constitue le pendant français de son Canadian Illustrated News, déjà sur le marché depuis deux mois. Ce journal connaît une existence éphémère: avant-gardiste sur le plan technique et comme média d'information, il éprouve néanmoins des difficultés financières qui le mènent à sa fermeture dès 1883. L'Opinion publique a toutefois laissé aux Montréalais un riche héritage iconographique. 
Dans les pages abondamment illustrées de ce magazine, les habitants de Montréal s'adonnent à diverses activités. Ils festoient, jouent, mangent, voyagent et déménagent; ils fréquentent les parcs, les marchés et les grandes rues commerciales; ils assistent aux fêtes, aux compétitions sportives, à la débâcle et aux inondations; ils vont aux noces, au bal, aux concerts, aux expositions, aux funérailles, à la guerre et même en prison! Quoiqu'ils soient peu représentés, on y trouve aussi des travailleurs. Ils sont au marché, au canal de Lachine, occupés à couper de la glace ou à déneiger les rues. 
Le lecteur reconnaîtra facilement les caricatures dans cet ensemble d'illustrations que nous nous plaisons à croire «réalistes». On y voit surtout du «beau monde», urbain et endimanché. N'était-ce pas le début de la «Belle Époque»?

Tag(s) : #DOCUMENTAIRE, #ALBUM, #HISTORIQUE, #URBAIN, #MILIEU DE VIE