Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci à Michto Rex de m'avoir donné l’opportunité de lire son livre en lecture de presse*

-Sobek, confession d'un meurtrier 
-Michto Rex
-Atramenta
-400 pages 
-Meurtres multiple - crocodile 

Le commentaire de Cathy : 
Depuis tout petit Mark Taylor a une attirance pour les crocodiles, il avait d'ailleurs fait un exposé qui avait beaucoup plu à son institutrice. Mark est très proche de sa mère et beaucoup moins de son père qui ne le supporte pas, encore plus depuis qu'il s'est rendu compte que son fils est homosexuel. Le père de Mark étant décédé, suite à un accident de voiture Mark et sa mère, se rapproche encore plus et prévoit un voyage ensemble dans la Drôme à Roquelatte ou se trouve une ferme de crocodiles. Malheureusement, sa mère décède dans son sommeil, mais malgré cela Mark décide de faire ce voyage seul, arrivé dans cette fameuse ferme Mark à un coup de cœur et a l'incroyable idée de tout faire pour acquérir un crocodile. Bien sûr, il va arriver à ses fins, à oui, je ne vous l'ai pas dit, mais Mark est très très riche et avec l'argent on peux tout faire. Il va nommer son crocodile " Isolde " et dès l'arrivée de cette dernière,  la vie de Marc va déraper et pas qu'un peu. Ce roman est sa confession. Je viens de terminer ce roman et je dis juste Wouah, une histoire folle que j'ai adoré de la première à la dernière ligne. Je suis mélangé dans mes sentiments envers Mark, j'hésite entre la compassion et la peur de ce qu'il devient petit à petit. L'auteur nous raconte son histoire sans temps mort avec une écriture fluide. Une imagination folle que j'ai beaucoup aimée. Une fin explosive à laquelle je ne m'attendais pas du tout. Merci Michto Rex pour ce moment de lecture, je me suis régalée.


Résumé : 
« Mark écrit sa confession. Il sent enfin cette force qu’il lui permettra de tout raconter : treize personnes ont franchi le seuil de sa maison, les unes après les autres et... ne sont jamais ressorties vivantes !
Pourquoi ? Il ne sait pas quand tout a basculé de travers. Les cadavres sont là, certains sont enterrés dans le parc et les autres gisent encore dans la chambre froide. Il ne voit plus que l’ombre de ces morts qui se profile à ses côtés comme un écho lugubre de son passé.
Treize morts.
Pourquoi ?
Eh bien, à cause de cette créature, un crocodile de deux mètres, une demoiselle qu’il garde dans le sous-sol, et qu’il aime à la folie !
Il l’a baptisée Isolde ! »

Tag(s) : #MEURTRES MULTIPLES, #CROCODILE, #SUSPENSE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :