Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci à Guy Saint-Jean Éditeur et spécialement à Geneviève, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Au chant des marées,

-Tome 1 : De Québec à l'Île Verte

-France Lorrain

-Guy Saint-Jean Éditeur

-608 pages

-Roman historique, saga, île, familles, québécois

Le commentaire de Lynda :

Je vous invite à fermer vos yeux, à écouter le son de la mer, et profiter pendant quelque temps de cette atmosphère spéciale, qui existe sur L'Île verte.
Ce premier tome a été un gros coup de cœur pour moi, j'ai adoré tous les personnages, du petit Jules jusqu'à cet air bête d'Adrien, pour ne nommer que ces deux-là.
Une île pas très ouverte aux étrangers, voilà ce qu'est l'Île verte, et du coup l'arrivée de Philippe et Marjolaine, du monde de la ville, qui viennent s'installer sur l'île ne fera pas l'unanimité, et fera beaucoup jaser, et encore plus quand ils dévoilent leur projet d'ouvrir un gîte du passant sur l'île.
Marjolaine la citadine, arrive avec ses jupes jean et ses talons hauts, disons que ce n'est pas pour aider, à ne pas se faire trop remarquer, mais on l'adore, et à première vue, on se dit qu'elle va s'en retourner aussi vite qu'elle est venue, mais, vous verrez, elle a la peau dure, la Marjolaine.
Philippe, son mari, est un peu moins présent dans le roman, mais on sent qu'il ferait tout pour sa belle.
Il ne faut surtout pas oublier Roseline, la commère du village, et oui, on dirait bien que chaque village a sa commère, elle sait tout, elle voit tout et elle se mêle de tout, mais malgré tout, elle a le cœur plus gros que l'île.
À travers cette histoire, il y a aussi l'histoire de Jules petit bonhomme différent, dont la mère s'acharne à dire qu'il est simplement lent, qui ne veut pas voir que son petit n'est pas comme les autres, à quelques reprises les émotions ont pris le dessus quand il était question de ce petit et surtout de sa mère Marie-Laure, qui avec ses œillères de maman ne voit tout simplement pas, qu'il y a un problème, jusqu'à ce que, ce problème tout doucement l'entraîne dans une forte dépression.
Parallèlement, il y a les drames dans la vie de Marjolaine, drames qu'elle repousse au plus profond d'elle-même, sa sœur qu'elle ne veut pas voir, son père qui est pris entre ses deux filles.
J'ai l'impression d'avoir passé quelques mois sur l'île, au milieu de tout ce monde fort sympathique, tantôt dans le salon de l'un, ou bien dans la cuisine de l'autre, ou encore au bord de l'eau à remonter les filets.
Je ne peux que vous recommander ce livre, qui vous charmera et vous accrochera très solidement.
L'auteure m'a conquise, et je ne peux qu'avoir hâte de connaître la suite de ce superbe roman. 

 

Résumé :

Au chant des marées, c’est l’histoire de Marjolaine et de Philippe, qui héritent d’une maison sur l’Île Verte au printemps 1980. Soucieux de fuir certains événements douloureux du passé, le jeune couple déménage sur ce territoire isolé en compagnie de Paul, le père de Marjolaine maintenant à la retraite. Dans la belle maison rouge trônant au bord du fleuve Saint-Laurent, ils décident d’exploiter un gîte pour touristes.

Les habitants du coin accueillent avec appréhension, voire une froideur certaine, les nouveaux arrivants venus de la ville. Et quand Sophie débarque sans s’annoncer, alors que les deux femmes ne se parlent plus depuis la mort de leur frère, un désastre est sur le point de survenir…

Se sentant invisible aux côtés de sa flamboyante sœur, Marjolaine arrivera-t-elle à s’épanouir dans sa nouvelle vie, à relever le défi que pose l’ouverture d’une auberge, tout en gérant le flot d’émotions enfouies que la présence de Sophie fait remonter à la surface?

Voici le premier tome d’une nouvelle série où les personnages bigarrés, les rivalités, les épreuves et les moments de grande joie vous attendent au détour de chaque page !

Tag(s) : #SAGA FAMILIALE, #FAMILLE, #ÎLE, #QUÉBÉCOIS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :