Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


*Merci aux Éditions JCL, spécialement à Elsa, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-Les saisons de l'espérance, tome 1 : l'innocence
-Richard Gougeon
-Éditions JCL
-408 pages
-Québécois, famille, saga

Le commentaire de Lynda :
Encore une fois, Richard Gougeon nous livre un excellent roman. Tout débute en 2003 lorsque Charlot mettra le feu à la maison. Pourquoi a-t-il posé ce geste ? Pour le comprendre nous commencerons avec sa naissance en 1993. Florence infirmière tombera enceinte de Yann un analphabète doublé de gros muscles. Elle élèvera seule son fils avec la présence de Marie-Jeanne, la concierge de l’immeuble. C’est en s’entraînant au gym (où est Yann) qu’elle rencontrera Manuel professeur de secondaire qui est veuf avec une petite fille. Après quelque temps de fréquentation, elle ira habiter avec lui à Rougemont. Déjà, que Charlot n’était pas du monde à cause de la permissivité de Florence, il deviendra un vrai monstre lorsqu’il deviendra copain avec Félix. Charlot qui idolâtre son père malgré que celui-ci ne va le voir seulement lorsque ça lui tente, il deviendra de plus en plus incontrôlable. Manuel n’en vient pas à bout surtout que Florence, se décharge complètement sur lui lorsqu’il reçoit des appels de la directrice et prend sa défense à chaque mauvais coup de Charlot. Mais un accident surviendra et Charlot en viendra à vouloir demeurer avec Félix et son père qui n’est vraiment pas le meilleur père du monde. Mais, comment un enfant de 10 ans en vient-il à mettre le feu à la maison du seul homme qui a essayé de les aider lui et sa mère,  ainsi que son père biologique Yann? Pour bien comprendre ce qui se passe dans sa jeune tête, il vous faudra lire cet excellent roman. J’ai adoré ce roman, malgré que durant ma lecture, mes sentiments vis-à-vis de Charlot étaient très ambivalents. D’un côté, par son comportement, je comprends que ce n’est pas de sa faute, car sa mère ne voulait vraiment pas le chicaner et d’un autre côté, je l’aurais mis en punition pour le reste de ses jours. Malheureusement, ça me fait penser qu'il y a vraiment des enfants qui sont élevés comme ça, en fait, je devrais dire qu'ils ne sont pas éduqués du tout. Les parents abdiquent, pour quelques raisons que se soit, ce qui est vraiment dommage, parce que c'est l'enfant qui fini par payer pour ça.
Merci à Richard Gougeon, qui sait très bien,  nous faire éprouver des sentiments, à travers les lignes de ses livres. Rapidement  le tome 2!

Résumé :
Charlemagne naît de l’union éphémère entre la belle Florence, infirmière dotée d’une triste et désolante bonasserie, et Yann, homme de peu de vertus mais fort et élégant. Après de mûres réflexions, sa mère décide finalement de l’élever seule.

Tandis que le garçon grandit, on observe chez lui un manque flagrant de discipline. Lui cherchant une figure paternelle, Florence se laisse attendrir par Manuel et s’installe avec lui dans les vergers de Rougemont. Mais soudainement intéressé par son rôle de père, Yann ne passe pas par quatre chemins pour apprendre à connaître son fils. Le trimballant dans ses activités illicites, il devient peu à peu l’idole de celui qu’on surnomme Charlot, jusqu’à ce qu’un événement tragique vienne bouleverser la relation harmonieuse qui les unit.

Dès lors, le petit homme se voit tenter de s’identifier au père de son ami… pour le meilleur et pour le pire. Charlot réussira-t-il à rétablir le lien d’attachement avec ses parents et à reprendre le droit chemin ?

Tag(s) : #FAMILLE, #SAGA, #QUÉBÉCOIS