Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Grégoire les jours d’après 
-Emmanuel de Scorraille 
-Les éditions Sydney Laurent – 2018 
-324 pages 
-Drame, famille, deuil, décès d’un enfant. 


*Je tiens à remercier Les Éditions Sydney Laurent et l’auteur Emmanuel de Scorraille pour ce service de presse*

 

*Les Éditions Sydney Laurent*

*Amazon France*

*Emmanuel de Scorraille (FB)*

 

 

Le commentaire de Martine : COUP DE COEUR!
Un très bon roman qui met en scène deux femmes qui se prénomment Sophie, une jeune fille de 24 ans qui fait ses études pour devenir une infirmière et l’autre Sophie, qui a 44 ans et elle est la mère de Grégoire. Ce sont deux femmes de deux milieux différents, qui sont grugés par la culpabilité, ce qui va amener l’auteur à démontrer comment nous arrivons à vivre avec la culpabilité et se reconstruire après un drame. 
La mort de Grégoire, 5 ans, qui est victime d’un accident, et qui décède, un événement dramatique qui vient prendre ce petit et qui laisse une terrible douleur. Un être innocent, insouciant, qui est un enfant cadeau pour cette famille qui avait déjà deux grandes filles qui vont s’autodétruire à cause de la mort de leur petit frère. 
Cette histoire est un récit de résilience, processus de guérison, de pardon, de rédemption. Un écrit très humble et sincère qui va déstabiliser la colère, la haine, la vengeance par l’amour, l’humilité, le pardon, les croyances pour arriver à traverser cette épreuve que la vie a mise sur leur route et arriver à se retrouver et se reconstruire. 
Emmanuel de Scorraille a une plume riche, sincère et élégante, il transmet par ses mots l’espoir. Il a construit une histoire humaine intense, émotionnelle, sensible et enrichissante. L’auteur amène le lecteur à réfléchir, à méditer sur le pardon, est-ce qu’il faut se pardonner à soi-même, avant de pouvoir pardonner à l’autre ? Un questionnement qui touche le cœur du lecteur que je suis et qui me fait dire que cette lecture est un foudroyant coup de cœur, je suis encore tout ébahie devant la beauté de ce roman. Pour un deuxième roman, Emmanuel de Scoraille promet comme auteur, il est à surveiller. 

Résumé : 
Rien ne devait rapprocher ces deux femmes, qui ont pour seul point commun leur prénom : Sophie. La première est la mère d’un adorable petit garçon, Grégoire, tandis que la seconde est une jeune femme qui s’apprête à embrasser une carrière d’infirmière. Les deux Sophie n’avaient aucune raison de se rencontrer. Un accident dramatique va en décider autrement. Le destin des deux femmes se trouve ainsi lié à jamais à la suite de cette terrible épreuve. Sauront-elles y faire face ? Sauront-elles pardonner ? Au-delà de la souffrance, réussiront-elles à reconstruire une vie autrement ? Un drame bouleversant, où des existences convenues se trouvent brisées du jour au lendemain, sans la moindre raison. Comment se reconstruire après une telle fatalité ? Pour les personnages, l’un des éléments de réponse passe peut-être par le pardon. Mais, auront-ils le courage d’en faire la démarche, particulièrement lorsque les sentiments oscillent entre l’amour et la haine ? Au-delà d’un récit captivant où l’émotion est omniprésente, l’auteur aborde avec délicatesse et simplicité une réflexion sur la consolation, comme ultime recours afin de rebâtir la vie. Mais ce recours sera-t-il suffisant ? Deux Sophie, deux vies distinctes, un drame, deux vies qui se trouvent confondues… Et vous, que feriez-vous à la place des deux Sophie ?

Tag(s) : #DRAME, #FAMILLE, #DEUIL, #DÉCÈS D'UN ENFANT, #COUP DE COEUR