Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Cher bonheur j'ai pris la liberté de t'écrire

-Virginie Lloyd

-Auto-édition

-321 pages

-Roman, autiste, rêves, amitié, liberté

 

*Merci à Virginie Lloyd pour ce service de presse*

*Amazon FR*Amazon CA*

*Virginie Lloyd, auteure(FB)*

Le commentaire de Lynda :COUP DE COEUR!

Énorme coup de cœur pour ce roman que j'ai tout simplement dévoré, une fois commencé, incapable de mettre de côté. J'ai embarqué à pieds joints dans l'espoir pour en ressortir, avec un sentiment de bien-être, un grand sourire et une petite boule dans la gorge.
Augustin, petit bonhomme de 12 ans, est autiste, il vit avec plein de TOC, avec une mère qui l'adore, mais qui a tendance à le surprotéger un peu de trop.
Victor, lui, est un ex-détenu, effectivement, il sort de prison et se retrouve à habiter dans le même immeuble qu'Augustin.
Assez rapidement une amitié se développe entre les deux, et quelle amitié. Une amitié qui fait tout simplement chaud au cœur, une amitié comme tout le monde voudrait connaître au moins une fois dans sa vie.
Augustin, par son raisonnement et son comportement, va apprendre à Victor, l'autre côté de la vie, il va lui apprendre à voir la vie avec les yeux d'un enfant. Comme le mentionne l'auteure, un enfant différent, enseigne aux adultes autour de lui à voir les choses qu'ils ne voient plus autour d'eux.
Pendant que Victor, met toute son énergie dans un jardin, ce goût s'est développé grâce à Marius, un vieil homme qui l'a pris sous son aile, pendant son séjour en prison. Augustin lui continue son histoire d'amour avec les boîtes postales, pour comprendre ceci, il faudra lire ce roman !
Ces 2 personnes, Victor et Augustin, ont des blessures à panser. Augustin sait très bien qu'il est différent, et il n'accepte pas toujours cette différence. Victor, lui, a une lourde peine dans son cœur pour ce qu'il a commis dans le passé, de plus les liens avec ses parents ont été coupés lors d'un drame.
Un attachement hors du commun va lier ces deux personnes, et les personnages secondaires comme la mère d'Augustin, la voisine un peu acariâtre au début, ajoute un petit côté tout à fait spécial à cette histoire.
On tombe littéralement en amour avec ce petit bonhomme Augustin, il m'a fait sourire, il m'a fait rire et il m'a fait pleurer également, mais en plus il m'a fait drôlement réfléchir. Il voit la vie comme nul autre, et il voit en Victor, cet ami, ce mentor, un homme qui prend une grande place dans son cœur, lui qui a perdu son papa. Pour Victor, c'est un attachement sans mesure qui se crée envers ce petit bonhomme qui lui redonne le sourire et surtout l'espoir.
J'adore la plume de Virginie Lloyd, son écriture est telle que je pouvais facilement me penser dans un film, et visualiser Augustin et Victor. Le scénario vient nous chercher, frappe le cœur de plein fouet, bouleverse nos sentiments et nous fait vivre tout plein d'émotions. Aucun temps mort dans ce roman, qui m'a fait passer un superbe moment de lecture. 
Est-ce que je vous ai convaincu de lire ce roman, je l'espère parce que pour moi, partager cet énorme coup de cœur était un immense plaisir pour moi. Prenez le temps de rencontrer Augustin et Victor, croyez-moi, ils resteront longtemps dans votre tête et dans votre cœur. Je ne peux que remercier Virginie Lloyd pour ce grand et beau moment de lecture !

 

 

Résumé :

Augustin est autiste et ça le gonfle ! Comme les chewing-gums collés sur les trottoirs, l'odeur de patchouli de sa voisine, le mensonge et le boucan des rues.
Il aime les anecdotes, les framboises et la douce caresse des boîtes aux lettres sur ses mains.
Victor n'aime pas les flingues et les portes fermées à clé. 
Il adore le café, la rosée du matin et la musique des années 80.
L'un rêve de devenir champion du monde de Air Guitar. L'autre... qu'on lui foute la paix, lui et son jardin potager.
Mais, au 7, rue Lamartine, tous les deux ont une vieille habitude : squatter le hall de l'immeuble !

Un garçon pas tout à fait comme les autres.
Un ancien taulard qui veut se faire oublier.
Et deux rêves de liberté qui vont devoir cohabiter...

Et si la différence était la clé du bonheur ?

Tag(s) : #ROMAN, #AUTISTE, #AMITIÉ, #RÊVES, #LIBERTÉ, #AUTO-ÉDITION, #COUP DE COEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :