Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-La fille de Modigliani
-Françoise Peyret
-Narration : Claire Pradalié
-ABS Multimédias, 2020
-Durée : 3h02 min.
-Autres publications : Les Découvertes de la Luciole, 2015, 110 pages
-Roman jeunesse, amitié, découvertes, arts, voyage


*Je tiens à remercier ABS multimédias pour ce livre audio reçu en service de presse*

*ABS Multimédia*

*Amazon FR***Amazon CA*

Le commentaire de Martine :
Un bon roman jeunesse qui démontre la curiosité de deux jeunes amis, Mila et Étienne, qui tout au long du récit vont chercher des réponses et faire des découvertes sur différents sujets, leurs échanges sur le monde, sur la vie, meublent aussi beaucoup ce roman. Sous forme de journal intime écrit par Mila, nous les suivons dans leurs aventures, leurs voyages, leurs rencontres, ce qui donne de la richesse à ce roman.
Deux adolescents totalement différents, Étienne est drôle et coquin, tandis que Mila est sérieuse et mystérieuse, permettent de bien différencier leur caractère. Ce roman démontre que les réponses aux questions que l’on se pose ou les vérités que nous cherchons, sont souvent plus près de nous et plus accessible que nous l’appréhendons.
Ce livre audio m’a permis de passer un agréable moment d’écoute, le parallèle entre le récit de Mila en 2010 et les lettres d’Angèle de 1918 que celle-ci à adresser à son père disparu est la base de ce roman, il nous amène à voyager au cœur de l’histoire de ces deux jeunes filles qui ont chacune vécue à deux siècles différents, mais ont des liens qui se ressemblent beaucoup. Ce récit est intéressant et le fait de jouer sur deux temporalités est un thème central qui permet d’étoffer le roman.
Un titre que je vous recommande et si cela vous intéresse, optez pour la version audio, cela vous permettra de bien saisir l’intonation des personnages du récit et je souligne que la voix de Claire Pradalié a bien relevé ce défi de lecture.


Résumé :
Étienne trouve que Mila, son amie, ressemble de façon troublante à un portrait réalisé par Amedeo Modigliani cent ans plus tôt.
C’est pourquoi il l’entraînera sur les traces du peintre à Paris, puis à Nice où Modigliani a passé les derniers mois de la Grande Guerre. Comme en écho à ce passé révolu, celui de Mila va resurgir et entraîner le lecteur jusqu’aux hivers blancs de Saint-Pétersbourg.
Dans ce nouveau roman, l’auteur de Comme un arbre sous le vent continue d’explorer le thème de l’identité à travers un mystérieux tableau et un personnage en quête de ses racines. Mais qui regardons-nous en observant un portrait qui nous dévisage ? La peur du vide est-elle plus forte que le vertige de la découverte ?

Tag(s) : #ROMAN JEUNESSE, #AMITIÉ, #DÉCOUVERTES, #ARTS, #VOYAGES, #AUDIO