Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Papiers d'identités

-Jean-Pierre Versini-Campinchi

-Les Éditions du Cerf, via Gille Paris Communications

-304 pages

-Auto-biographie, avocats, doubles racines insulaires, Antilles, Corse

 

*Merci à Gilles Paris Communications pour ce service de presse*

*Les Éditions du Cerf*

*Amazon FR***Amazon CA*

*Gilles Paris, relations de presse*

Le commentaire de Lynda :

L'auteur se défend bien de dire que ce livre est une biographie, et pourtant s'en est bel et bien une.
Je dois dire qu'au départ, je me suis sentie un peu perdue, n'habitant pas en France, plusieurs noms de villes, de villages, m'étaient totalement inconnu. Alors j'ai continué à lire comme si je lisais un roman, et j'ai beaucoup apprécié cette lecture.
Jean-Pierre Versini est de descendance corse, antillaise, gauloise et de l'île de Picard, oui tout cela. Au départ, c'est ce que l'auteur nous raconte, l'arrivée de son aïeul en terre française, cet homme de couleur, qui deviendra le médecin du village. Et puis il nous raconte de génération en génération, les liens inter-raciaux.
Il nous parle également de sa grand-mère maternelle, de ses sœurs, des maisons qu'il a habité, en fait, il nous raconte son enfance, et son cheminement vers l'âge adulte.
L'auteur étant avocat, et un des plus célèbres de la France, qui pratique depuis 55 ans, dans la deuxième partie, ce sont surtout les gros dossiers, auxquels il a fait face, encore une fois cette partie est des plus intéressantes, la plupart, je ne connaissais pas, mais j'ai pris un réel plaisir à lire ces causes.
Que vous dire, j'ai beaucoup aimé, j'ai trouvé cette lecture très intéressante, et j'y ai appris beaucoup également, je peux facilement imaginer que pour les gens qui vivent en France et qui pourront visualiser les villes et les villages dont il est question, se sera encore plus intéressant.
Un grand homme, un cheminement très riche, une culture que l'on peut certainement ressentir à travers les mots de l'auteur. Je vous invite, d'ailleurs, à faire sa connaissance par le biais de son livre.

 

 

Résumé :

Un ministre de la Marine de Guerre, des faux-monnayeurs, des Antillais en Picardie, des Corses partout ailleurs, un magistrat comme patriarche, des soeurs sans compter, et surtout une mère toute de beauté pour animer la chronique magique d’une famille recomposée, se moquant des continents et des mers…

Des joueurs de poker, des juges récusés, l’Afrique et l’affaire de l’Angolagate, la France et l’affaire Buffalo Grill, des clients fameux et des victimes anonymes, pour peupler le roman vrai d’une existence consacrée à défendre la loi contre elle-même…

Une mémoire méditative des grands conflits militaires passés, une contemplation mélancolique de la « Question Noire », une redécouverte émue de poèmes oubliés, un renversement éclairé de deux tabous majeurs, et un retour fracassant sur l’erreur judiciaire du siècle, pour dire une vie résolument inscrite dans l’Histoire…

Déjouant les règles et les pièges de l’autobiographie, Jean-Pierre Versini-Campinchi offre ici, dans une leçon sans leçon, un hymne citoyen et enchanteur à la volonté et à la persévérance.

Contre la tentation communautariste, une plaidoirie iconoclaste pour un métissage à la française.

Avocat depuis cinquante-cinq ans, Jean-Pierre Versini-Campinchi est l’un des doyens du Barreau parisien. Papiers d’identités est son premier livre.

Tag(s) : #AUTO-BIOGRAPHIE, #AVOCATS, #DOUBLES RACINES INSULAIRES, #ANTILLES, #CORSE