Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*Merci à Fleuve Éditions ainsi qu’à Laurene d’Interforum, pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse.*

-Furiously happy

-Jenny Lawson

-Fleuve Édition, distribué par Interforum

-352 pages

-Auto-biographie, dépression, angoisse, journal intime

Le commentaire de Lynda :

Je dois dire en toute honnêteté que je repoussais le moment de lire ce livre, pour quelle raison, je ne sais pas, peut-être que la couverture avec un raton-laveur ne m’attirait pas lol.
Et bien, je suis contente de l’avoir lu, au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture, je me sentais bien, la façon d’écrire de Jenny Lawson, est spéciale, et je comprends pourquoi maintenant, on qualifie ce roman de type ‘’feel good’’, parce qu’effectivement, il fait du bien, il fait du bien à l’âme.
Jenny Lawson, est blogueuse, et pour celles qui comprennent l’anglais, c’est un blog assez intéressant, je dirais, The Bloggess, on comprend encore mieux son livre et on peut continuer à la suivre comme si on était toujours dans son histoire, un beau complément à cette lecture.
Le type de livre, et bien, c’est une auto-biographie, des petits billets accompagnés de photos, des petites anecdotes qui se lisent très bien, et je peux affirmer que c’est le type de livre, qui a l’occasion nous permettra d’y retourner et de relire certains billets.
Jenny est aux prises avec la dépression chronique, anxiété sévère, en plus de multiples autres T.O.C
Même si le but premier de Jenny Lawson, n’était pas de faire rire, mais bien d’être heureuse et de nous aider, nous à être heureux, son livre est drôle, vraiment drôle, au point de rire aux larmes. Il a d’ailleurs été classé dès sa sortie dans les 10 livres les plus drôles. 
Ce livre traite de la maladie mentale, et ce,  sous toutes ces formes, légères ou un peu plus sévères, qui affectent grandement une personne au point d’en diriger sa vie. Jenny Lawson a choisi de se battre, choisi de vivre et surtout elle a décidé d’être heureuse.
Bien entourée de sa famille, d’amis et de son mari, elle jongle avec les multiples problèmes qui affectent son quotidien, et c’est en riant qu’elle le fait, mais c’est surtout en partageant le tout avec le monde entier via son blog.
Les sujets sont des sujets sérieux, dramatiques mêmes, et pourtant, on a le sourire aux lèvres, on parsème notre lecture d’éclats de rire. Si le moindrement, vous êtes un peu déprimé, alors sautez à pied joint dans ce livre, et si vous ne l’êtes pas, alors sautez quand même dans le livre, il vous fera un bien immense, et pourquoi pas garder ce livre tout près, afin d’y retourner quand on a besoin d’un petit remonte-moral... Un bon médicament contre la déprime, et pas besoin de prescription du docteur pour se le procurer.

Et pour terminer, n'est-ce pas que dès le départ, la couverture nous fait sourire?

 

 

Résumé :

« Cher lecteur ou lectrice,

En cet instant, vous tenez ce livre entre vos mains et vous vous demandez si cela vaut le coup de le lire. Probablement pas. Mais il y a un billet caché dans la reliure, donc, si j’étais vous, je foncerais à la caisse pour l’acheter avant que votre libraire ne s’en aperçoive.

Je vous en prie, inutile de me remercier.

Ce livre s’intitule Furiously Happy – Chroniques désopilantes sur des choses qui le sont moins. Ce n’est pas qu’un titre, mais également un petit quelque chose qui m’a sauvé la vie. »



Comme de nombreux proches de l’auteur, vous vous dites : « Qu’est-ce qui cloche chez Jenny ? » D‘après les divers psys qu’elle a consultés au cours des vingt dernières années, Jenny est une « dépressive hautement fonctionnelle qui souffre d’un grave trouble de l’anxiété ». Un jour, elle décide d’inverser la polarité de ses émotions, et de devenir FURIOUSLY HAPPY.

Née de cette volonté de célébrer la vie, et la fantaisie sous toutes ses formes, sa philosophie a déjà conquis des milliers de lecteurs à travers le monde !

 

Tag(s) : #AUTO-BIOGRAPHIE, #DÉPRESSION, #ANGOISSE, #JOURNAL INTIME