Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*Merci aux Éditions Le texte vivant et tout particulièrement Anaelle pour m’avoir permis de lire ce recueil de nouvelles en lecture de presse*

a va être ta fête
-Cécile Delacroix
-Maison d’édition : Le texte vivant
-121 pages
-Nouvelles, humour

Le commentaire de Céline :
Ceci est une toute première pour moi ! C’est la première fois que je lis un recueil de nouvelles et j’ai vraiment bien aimé le genre et tout particulièrement le livre de Cécile Delacroix. Ce sont 40 petites nouvelles dans le style : une femme laisse une lettre à son mari pour lui dire qu’elle le quitte, une autre femme pense à tout les moyens pour se débarrasser de son mari, une autre femme doit penser à éviter de parler d’une tragédie que son amie a vécue récemment. Mais, à chaque fois, la fin n’est pas du tout ce à quoi l’on s’attend. Je suis restée surprise à chaque fois. Un roman qui se lit très bien, car il n’y a pas de cassages de tête, seulement de l’humour un peu tordu parfois. Un petit livre que je vous conseille de lire et vous allez voir que ce n’est pas les idées qui manquent à Cécile Delacroix pour nous faire passer un beau moment de lecture. 

Résumé :

Chroniques de la vie extraordinaire de femmes ordinaires.
De la Saint-Roméo à la Saint-Aimé, en passant par la Saint-Vincent-de-Paul, Cécile Delacroix revisite les saints pour mieux égratigner les humains ; les hommes de préférence, tour à tour lâches, escrocs, machos mais tendres aussi. En une quarantaine de courtes chroniques de la vie ordinaire, toujours drôles, souvent désopilantes, parfois même dramatiques, elle nous emmène dans la vie de femmes aimantes, amantes, soumises ou révoltées, qui nous touchent parce qu’elles nous ressemblent.
La rupture à la Saint-Sylvestre, les déboires d’une actrice à la Saint-Oscar, la retraite tant attendue de Martine à la Sainte-Félicité, le week-end en amoureux d’amants adultères à la Saint-Fidèle, les gaffes de Sophie à la Sainte-Prudence... Cécile Delacroix s’empare de l’éphéméride pour revisiter avec humour les aléas de la vie, de l’amour, de l’amitié. Avec une tendresse grinçante, elle dresse le portrait de femmes, jeunes ou moins jeunes, en prise avec un quotidien qu’elles tentent désespérément de maîtriser ou d’infléchir. Une grande bouffée de rire en ces temps où la place des femmes est constamment discutée par des hommes bien intentionnés.

Tag(s) : #NOUVELLES, #HUMOUR