Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES ÉDITIONS DU SEPTENTRION : ICI

*Merci aux éditions Septentrion et Jane Ferland qui m'ont permis de faire un service de presse de ce documentaire super instructif*

-Le gouvernement Lévesque, tome 2 
-Du temps des réformes au référendum 1980. 
-Jean-Charles Panneton 
-Éditions du Septentrion – 2017 
-376 pages 

-Gouvernement du Québec, cabinet ministériel, réformes, référendum. 

Résumé et commentaire du tome 1:  ICI

 

Le commentaire de Martine : 
Dans le premier tome de la série Le gouvernement Lévesque, Jean-Charles Panneton nous laisse au moment où le gouvernement Lévesque prend le pouvoir. Voilà que débute ce second tome, René Lévesque doit former son tout premier cabinet de ministres. La victoire de l'élection va servir de rampe de lancement à une toute nouvelle façon de diriger le Parlement, la chambre et les blocus. Durant la campagne électorale, les candidats du Parti québécois ont misé fort et de plus, étant une équipe dynamique, ils se sentaient invincibles. 

Le triomphe propulse le gouvernement Lévesque à son apogée. Le Conseil des ministres va travailler fort afin de présenter des réformes logiques et constructives, ainsi que de véhiculer un message de souveraineté. Les réformes que le premier mandat créera sont : la loi 101 – la loi de la charte de la langue française qui se porte à la défense de la langue ; la loi de l'assurance automobile – une assurance universelle obligatoire qui couvre les dommages corporels lors d'un accident de voiture ; la loi du zonage agricole – une loi protègeant les terrains agricoles ; instaurer la fête nationale du Québec, le 24 juin ; organisation d'un référendum 1980 – sonder la nation dans un référendum concernant une entente de principes entre le Québec et le Canada sur l'égalité des peuples, une souveraineté-association. 

Ce livre nous relate une portion productive du gouvernement Lévesque, c'est même la plus active et constructive pour la province. Jean-Charles Panneton nous fait comprendre que le gouvernement Lévesque a été un des meilleurs que le Québec a pu avoir, mais il a dû faire face aussi à des problèmes : les crises économiques (un taux de chômage élevé, taux d'inflation en hausse et une flambée des taux d'intérêt, des grèves et des confrontations. Ce gouvernement devait essayer de trouver un bon sens entre l'austérité et le social démocratique. 

Cette lecture a été enrichissante et instructive, elle m'a permis de retracer les connaissances que je me souvenais de cette période assez fructueuse de la politique québécoise. 

Résumé : 
Après avoir remporté la victoire le 15 novembre 1976 dans une ambiance euphorique, René Lévesque et son équipe ministérielle se lancent à pleine vapeur dans de nombreuses réformes d'affirmation nationale. Ils multiplient les livres blancs et verts et déposent notamment des projets de loi sur la langue française, la réforme électorale, la protection du territoire agricole, l'aménagement du territoire et la nationalisation de l'amiante. En revanche, il est plus difficile de concilier les mouvances idéologiques présentes au conseil des ministres sur certaines réformes sociales. Misant sur une démarche étapiste, René Lévesque, après un temps d'hésitation, décide de se lancer dans la bataille référendaire sur la souveraineté-association et appelle le peuple à exprimer son choix le 20 mai 1980. 

Jean-Charles Panneton présente de l'intérieur le fonctionnement d'un nouveau gouvernement et la vie mouvementée animant tant le conseil des ministres que les conseils nationaux du Parti québécois. À l'aide d'archives originales et de nombreuses entrevues avec les acteurs de l'époque, il reconstitue la trame de cette période effervescente et nous invite à revivre et à comprendre le premier gouvernement Lévesque, porteur d'idées et d'espoir.

Tag(s) : #GOUVERNEMENT QUÉBÉCOIS, #CABINET MINISTÉRIEL, #RÉFORMES, #RÉFÉRENDUM, #QUÉBÉCOIS, #MARTINE L