Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES ÉDITIONS VÉRITAS QUÉBEC : ICI

Je veux remercier, pour ce service de presse, Les éditions Véritas Québec, Marie Brassard et Madeleine Fugère.

-Rosalie, cherche la vérité 
-Le scandale du chemin de fer de la Baie-des-Chaleurs 1890-1900 
-Madeleine Fugère 
-Éditions Véritas Québec 2016 
-200 pages 
-Roman historique, Gaspésie, Baie-des-Chaleurs, Confédération canadienne, Canada, Politique, Élections, Religion catholique. 

 

Le commentaire de Martine : 
Quel magnifique roman qui nous présente deux segments, premièrement les gens de Maria au tournant du XXe siècle et l'autre le scandale créé autour du développement du chemin de fer de la baie des Chaleurs. Ce roman nous raconte l'histoire de cette population qui avait des ambitions et voulait se moderniser, la place occupée par les autorités politiques et cléricales de l'époque. 
Un des personnages principaux qui m'ont le plus marqué est sans aucun doute Rosalie, cette femme déterminée, visionnaire et intelligente qui a su mettre à profit les dons qu'elle possède. Sa famille aussi à sa place dans ce roman, famille unie pour qui le labeur, l'honnêteté et l'altruisme prônent en maître dans leurs gestes quotidiens. 
C'est aussi un outrage que ce scandale du chemin de fer, je connaissais un peu puisque ma famille, en Gaspésie, m'en avait parlé et avec ce qu'écrit Madeleine Fugère, je comprends la hargne de mes ancêtres envers cet événement. Je pense que l'auteure a écrit une fiction tout en prenant des faits historiques réels. 
La beauté de la plume de Madeleine Fugère est magnifique, ce roman se lit très bien. On ressent l'amour qu'elle porte à l'histoire, à son souvenir et à sa légation pour le futur. C'est une femme de cœur de la Baie-des-Chaleurs, qui nous amène en voyage sur le bord de la Baie-des-Chaleurs, de la Matapédia, de Maria, etc. Rosalie n'aura pas peur de mener son enquête afin de découvrir les secrets que les autorités ont donnés à la population. 
Un premier roman pour Madeleine Fugère qui j'espère nous fera l'honneur de continuer à écrire de belles histoires encore. 
Je remercie Madeleine Fugère puisque tout au long de ma lecture, je me sentais bercée par les vagues de la mer. 

Résumé : 
Le curé Métivier, dont la détermination se compare à celle du curé Labelle, croit possible de donner à ses ouailles les moyens de développer leur région et de « se mettre sur la carte du Canada » en tentant d’obtenir le chemin de fer tant désiré. Il se fera convaincant pour recruter Honoré Mercier, le Premier ministre de la province de Québec, afin de représenter le comté de Bonaventure aux prochaines élections. Cette épopée, digne d’un scénario de film moderne, tourne au vinaigre. Mercier fera les frais de cette affaire louche, connue comme le « scandale de la Baie-des-Chaleurs ». Une femme s’y est révélée brave, intègre et forte. Rosalie, qui est née à Glenburnie, devient une notable respectée de tous. Inspiré d’une histoire vraie, ce récit propose un éclairage sur une importante tranche de l’histoire de la péninsule gaspésienne, de 1890 à 1900, alors que la Confédération canadienne se consolidait Coast-to-Coast grâce au chemin de fer, moteur de l’économie du pays au carrefour de l’industrialisation du 20e siècle.

Tag(s) : #ROMAN HISTORIQUE, #GASPÉSIE, #BAIE DES CHALEURS, #CONFÉDÉRATION CANADIENNE, #CANADA, #POLITIQUE, #ÉLECTIONS, #RELIGION CATHOLIQUE