Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AMAZON

FRANCE: ICI     CANADA : ICI

*Je tiens à remercier l'auteure Marceline Bodier qui m'a permis de faire une lecture de presse de son roman*

-La fille au mitote 
-Marceline Bodier 
-Librinova (auto-édition) - 2017 
-319 pages 
-Roman psychologique, chroniques, suspense, Led Zeppelin, quête d'identité. 

Le commentaire de Martine : 
Mitote (phonétiquement, mi-to-té) : C'est un terme indien qui a été adopté par les espagnols (on le rencontre dans les Écrits des Toltèques). Ce qui veut dire une sorte de brouillard qui entoure une personne. Ce qui peut signifier le chaos, un déséquilibre chez l'être humain. 

Un roman qui réunit la quête d'identité et le roman psychologique, beaucoup plus qu'un suspense. Un roman sur deux tableaux, les années 80 avec quatre jeunes qui écoutent toujours du Led Zeppelin. Ce petit groupe d'amis insouciants, aventuriers et très adolescents. Puis 2008, où deux enfants de ces jeunes se retrouvent afin de comprendre ce qui a pu arriver à Stéphane. 

Deux tableaux, deux tons, un plus sombre que l'autre. Les personnages sont bien définis par l'importance qu'ils ont dans le déroulement de l'histoire. Il faut prendre en compte qu'un quart de siècle sépare les deux-temps de ce roman, ce qui s'avère un défi pour l'auteure, qu'elle a réussie à garder sa cadence et son intrigue jusqu'à la fin. 

Marceline Bodier prend le temps de nous présenter son scénario, ses personnages, son intrigue et sa conclusion qui pour ma part fut inattendue. Elle m'a empêché de penser à autre chose, je me suis mis à réfléchir sur l'héritage que laissent les parents, les relations familiales et amicales et surtout la trace que nous laissons. 

Un bon roman comme je les aime qui poursuit leur chemin jusqu'à notre tête pour y séjourner même après avoir remis le livre dans la bibliothèque. Je vous le conseille, laissez-vous tenter !  

Résumé : 
1979. Quatre ados vivent un été enchanté dans la campagne lorraine, rêvant autour de la jeunesse débridée d’Augustin d’Hippone, au rythme de la musique de Led Zeppelin. 

1985. Le plus prometteur d’entre eux est assassiné. Qui l’a tué ? 

2008. Son fils cherche à comprendre ce qui est arrivé à son père quand il avait son âge. Que s’était-il noué entre les quatre amis l’été de leurs 17 ans ? Dans sa quête, il rencontre la fille de l’un d’eux. Quelle est l’origine de leurs prénoms : lui Robert, elle Esfera ? Quel est le rapport avec le sentiment d’Esfera de vivre entourée de brouillard ? Que verront-ils surgir lorsque celui-ci se dissipera ? L’amour peut-il y avoir sa place ?

Tag(s) : #ROMAN PSYCHOLOGIQUE, #CHRONIQUE, #SUSPENSE, #LED ZEPPELIN, #QUÊTE D'IDENTITÉ, #AUTO-ÉDITION