Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Le serment d'Ysabeau 
-Sophie Rondeau 
-Joey Cornu Éditeur– 2004 
-170 pages 
-Roman historique, médiéval, québécois


*Je tiens à remercier Joey Cornu Éditeur et Claudie de me permettre de faire une lecture de presse de ce roman*

JOEY CORNU ÉDITEUR: ICI

Le commentaire de Martine : 
Le serment d'Ysabeau est un tableau d'époque qui reflète bien la vertu d'une jeune fille qui doit s'exiler de son village quand son père l'a donné en mariage à un homme riche. Isabeau va laisser les gens qu'elle aime pour suivre cet homme qui est un parfait inconnu, mais qui lui fait bien sentir la disgrâce si elle ne réussit pas à enfanter. Voilà qu'en plus du stress de se retrouver seule loin des siens avec un inconnu, de n'avoir aucune affinité avec cet homme, d'être malheureuse de ne pas être capable de tomber enceinte. Voilà tout ce qu'Ysabeau, jeune femme maintenant, doit affronter tous les jours. Petit à petit, Ysabeau va découvrir de plus en plus la véritable nature de son mari, sa fortune, son emprise sur elle et sur la population de leur village, sa froideur humaine. 

Un vrai bon roman historique qui nous amène au cœur d'un monde médiéval avec ses usages, ses coutumes et son langage. Sophie Rondeau met en place des tableaux d'un grand réalisme, la richesse et la pauvreté, la domination et la soumission, les devoirs et les droits, etc. L'écriture est fluide, facile à lire ce qui servirait d'excellente introduction aux néophytes de la littérature historique ou médiévale. L'intrigue est progressive ce qui garde le lecteur accroché au déroulement. 

Un bon moment de lecture, une auteure jeunesse, à continuer de découvrir.  

Résumé : 
Sur ordre de son père, la douce Ysabeau doit épouser un riche marchand drapier qui a deux fois son âge et, du même coup, s'exiler de son village. Il faut dire qu'au 13e siècle, le destin d'une femme est de suivre son époux et de lui donner des enfants. Le temps et les événements révèlent à la jeune fille que Louis Le Grand est un commerçant cruel, qui fait sa fortune en tyrannisant les gens. Pas étonnant qu’on l'appelle l'Ogre dans toute la contrée. Après un an d'union sans parvenir à tomber enceinte, Ysabeau craint pour sa propre vie. À quoi servirait une femme stérile? Elle ira jusqu'à consulter Jeanne, la sorcière, pour rester dans les bonnes grâces de son mari. 

Découvrez les grandeurs et les misères de la vie médiévale dans un récit inspiré d'un fait vécu; on en sort à la fois diverti et plus instruit, suspendu au fil d'une fin surprenante.

Tag(s) : #ROMAN HISTORIQUE, #MÉDIÉVAL, #QUÉBÉCOIS