Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Milena Di Maulo, fille et femme de mafiosi

-Maria Mourani

-Éditions de l'Homme

-256 pages

-Faits vécus, biographie, crime organisé, québécois

*Merci aux Éditions de l'Homme spécialement à Jacinthe, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

 

LES ÉDITIONS DE L'HOMME : ICI

Le commentaire de Lynda :

Même si nous avons tous entendu parler de la mafia à Montréal, soit par les journaux, la radio ou la télévision. C'est un peu étrange d'entrer dans le décor de ces gens. 
Joseph (Joe) Di Maulo, ne fait pas exception, mêlé de près ou de loin, à des noms comme Cotroni, Rizzuto, etc. Milena, fille de Joe Di Maulo, nous raconte sa version à elle.
De toute petite fille, adulte en passant par l'adolescente, elle nous parle de sa vie à elle, enfant d'un mafioso.
Rien n'aura été facile pour elle, même si matériellement elle était vraiment gâtée, avait tout ce qu'elle voulait, tout l'argent qu'elle voulait, mais par contre, montrer du doigt à plusieurs reprises désigné comme la fille du mafioso.
Milena, ne parle pas beaucoup de sa mère, par contre, c'est un fait que dans ce milieu, la femme avait un rôle qui se bornait à élever les enfants, tenir la maison et préparer à manger.
Pourtant pendant de nombreuses années Milena, agira quand même un peu comme son père, achetant l'amitié des gens autour d'elle avec l'argent de papa.
Un livre dur, oui d'une certaine façon, vivre de cette façon n'a rien de drôle, quand on sait que la majorité de ces gens ont été assassinés, que l'on ne sait jamais quand se sera notre tour. Pourtant, Miléna, qui à son tour épousera le fils d'un autre mafioso, fera tout pour s'en sortir, vivre une vie normale, surtout pour ces enfants.
Un livre intéressant, qui vient un peu compléter tout ce que nous avons entendu au fil des années sur la mafia italienne à Montréal, sur le contrôle qu'ils avaient un peu sur tout. Vous allez reconnaître à peu près tous les noms, et cette lecture vous permet de voir où était situé tous ces gens dans la hiérarchie.
Avec courage, Milena, essaiera de vivre une vie normale, ce qu'elle semble être parvenue à faire.
Sortir d'un tel milieu, vivre d'une façon ''normale'' relève de l'exploit quand on a été élevé de cette façon.

 

 

Résumé :

Je m'appelle Milena Di Maulo.

Avant son assassinat en 2012, mon père, Joseph «Joe» Di Maulo, était l'un des mafiosi les plus influents du Québec.

Le père de mes deux enfants se nomme Francesco «Frankie» Cotroni; il est le fils de Frank Cotroni, l'ancien dirigeant du clan calabrais, qui se trouve être également mon parrain.

Quant au frère de ma mère, mon oncle Raynald Desjardins, on l'a reconnu coupable de complot dans l'affaire de l'assassinat du mafioso new-yorkais Salvatore Montagna, et il est actuellement en prison.

Croyez-moi, mon nom n'est pas facile à porter

Tag(s) : #FAITS VÉCUS, #BIOGRAPHIE, #CRIME ORGANISÉ, #QUÉBÉCOIS