Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Terminus

-Jonathan Theroude

-Édition Nouvelle Bibliothèque

-300 pages

-Roman noir, suspense

*Merci aux Éditions Nouvelle Bibliothèque, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

 

ÉDITIONS NOUVELLE BIBLIOTHÈQUE : ICI

Le commentaire de Lynda :

Un suspense qui m'a beaucoup plus. À prime abord, je ne savais pas vers où cette histoire allait me mener... Et puis petit à petit, on se retrouve avec les explications pour tout.
On se retrouve avec Vincent Kaplan, dans des réunions pour alcooliques, en se dévoilant au reste du groupe, l'histoire va aussi se dévoiler pour nous.
Un roman très bien écrit, on ne sent pas toute l'ampleur de ce que nous allons découvrir au départ, et c'est en même temps que tout le monde pendant ces réunions que nous allons découvrir le drame de Vincent Kaplan et ce qui l'a mené à devoir se présenter pour avoir de l'aide.
Pour alléger le tout, qui possède quand même un côté assez sombre, le récit est parsemé de petites touches d'humour.
Je dois dire qu'à certains moments, j'ai apprécié le franc parlé de Vincent, qui ne se gène pas pour dire tout haut ce que bien des personnes pourraient penser tout bas.
Bref, un récit qui nous amène directement vers un dénouement très inattendu et surtout assez surprenant.
Une histoire très prenante, qui devient vite une obsession pour nous amener à se rendre à la fin le plus vite possible pour en connaître le dénouement.
Un roman noir, plume fluide et légère malgré le sujet assez sérieux et assez noire, un roman que je vous conseille !  Une belle surprise que j'aimerais partager avec vous!

Résumé :

La vie ne tient qu'à un fil. Un détail, une rencontre ou une simple décision peut tout faire basculer. Vincent Kaplan le sait bien, car il en paye encore le prix. Lui, pour qui la belle vie semblait acquise. Pourtant, à cinquante-deux ans, cet ancien analyste financier n'est plus que l'ombre de lui-même. Rongé par les remords et l'alcool, il sombre inlassablement dans la dépression. À la suite d'une décision de justice, il va devoir assister à des réunions au cours desquelles il va revenir sur certaines périodes de sa vie, afin de prendre conscience de ses erreurs, de les accepter et réparer ce qui est encore possible... si le destin le lui permet, car parfois, on peut se retrouver au mauvais endroit, au mauvais moment. "Je ne me sens pas à l’aise ni à ma place. Regarde-moi toutes ces têtes de cons, avec leurs sourires hypocrites de mecs qui vont bien. Les yeux ne mentent jamais et à leurs regards je sais très bien qu’ils sont tristes, déprimés, livides. Ils sont comme beaucoup d’entre nous : fatigués, usés, éreintés par la vie qui a fait de nous des écorchés vifs."

Tag(s) : #ROMAN NOIR, #SUSPENSE