Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Des yeux comme les miens 
-Sheena Kamal 
-Éditions JC Lattès, distribué par Hachette Canada- 2018 
-377 pages 
-Thriller psychologique 
*Je tiens à remercier les éditions JC Lattès et Hachette Canada pour ce service de presse*

 

JC LATTES: ICIHACHETTE CANADA: ICI

Le commentaire de Martine : 
Ce livre commence par l'histoire d'une adolescente disparue, Bonnie. Ses parents se tournent vers Nora Watts pour obtenir de l'aide, car la police croit qu'elle vient juste de fuguer. Ce que Nora va apprendre, c'est que Bonnie est sa fille, celle qu'elle a abandonnée pour adoption 15 ans plus tôt. 
Le roman va se centrer sur Nora et sa vie, passée et présente. Nora a un don, elle peut dire quand les gens mentent. Jusqu'ici, ce don ne la jamais laisser tomber. Elle sait que les parents de Bonnie mentent à propos de quelque chose, mais elle ne sait pas, c'est quoi. 
Nora a vécu un passé horrible, mais croyez-moi, elle a même survécu à ce qui s'est passé, cela est un témoignage de sa force. Elle est alcoolique, mais elle vit l'abstinence depuis plusieurs années. Elle occupe un emploi dans lequel son don est utile. D'un autre côté, elle déteste être touchée. 
Malgré le désir de s'éloigner, elle part à la recherche d'une fille, sa fille qu'elle n'a jamais connue. Ce qu'elle trouve dans ce voyage, c'est un passé qui va surgir dans le présent. 
Nora n'est pas une personnage très sympathique. Je ressentais de la sympathie et de la tristesse pour elle, mais je n'aimais pas comment elle traitait les autres. Elle disait souvent des choses blessantes aux gens qui essayaient de l'aider. Ce que j'ai le plus aimé d'elle son courage et sa détermination ainsi que sa résilience. 
Le décor se situe dans la ville colorée de Vancouver, au Canada. Une ville riche et pauvre, avec ses cultures multiples et ses zones minables. L'auteur a fait un travail fabuleux de permettre au lecteur de se sentir comme faisant partie de l'histoire. 
Sheena Kamal a donné vie à un personnage vraiment fantastique avec une histoire solide pour les amateurs du genre. Bien qu'il repousse parfois les limites du réalisme qui demande d'élargir les niveaux de plausibilité, l'histoire en elle-même est restée captivante. Un thriller brut et obscur qui explore les liens au sein de la famille et la recherche de la vérité. Avec ce premier roman, cette auteure nous présente une histoire bien écrite qui met en vedette un protagoniste qui n'est pas susceptible d'être bientôt oublié. Sheena Kamal sait très bien ce qu'elle fait et j'attends avec impatience de lire la suite déjà sortie en anglais. 
Des yeux comme les miens, un roman intelligent, provocateur et magnifiquement écrit, que je vous recommande. 


Résumé : 
Le téléphone la réveille à 5 heures du matin. Et avant 7 heures, un appel n’annonce jamais rien de bon. Nora ne connait pas Everett Walsh mais celui-ci est persuadé qu’elle doit savoir quelque chose sur sa fille adoptée récemment disparue. 
Perturbée, mal comprise, Nora déjà submergée par ces problèmes personnels, refuse de s’impliquer. Jusqu’à ce qu’elle voie la photo. Une jeune fille, une adolescente, qui a ses yeux. Comment pourrait-elle lui tourner le dos ? 
Mais partir à la recherche de sa fille renvoie Nora à un passé qu’elle préférerait oublier. À mesure qu’elle progresse dans son enquête, elle découvre une dangereuse conspiration à travers les ruelles sombres et pluvieuses de Vancouver jusqu’aux flancs enneigés des Rocheuses canadiennes. Pour finir, elle devra affronter son démon le plus terrible : une ombre surgie de son propre passé.

Tag(s) : #THRILLER PSYCHOLOGIQUE, #MARTINE L