Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Le bazar des mauvais rêves 
-Stephen King 
-Le livre de poche – 2018 
-860 pages 
-Recueil de nouvelles, fantastique, épouvante, thriller, horreur. 

*Je tiens à remercier les éditions Le livre de poche et Hachette Canada pour cette lecture de presse*

LE LIVRE DE POCHE : ICIHACHETTE CANADA: ICI

Le commentaire de Martine : 
Après des dizaines d'années de créativité presque incessante, on pourrait facilement se demander s'il y a peut-être quelque chose de nouveau pour Stephen King. Ce recueil d'histoires courtes n'est guère une réponse puisque, comme Stephen King l'a lui-même déclaré dans l'introduction, aucune d'entre elles n'est pas vraiment nouvelle. Certaines avaient déjà été publiées dans des magazines et d'autres ont été écrites pendant sa carrière, mais n'ont jamais vu le jour. 
Les lecteurs trouveront ici une part équitable de ce qu'ils connaissent et aiment. Parmi les vingt histoires, il y en a qui sont angoissantes, d'autres pas, la majorité sont des nouvelles construites et inventées qui répondent à mes goûts de lectrice. Dans l'ensemble, je ne peux pas dire que je suis satisfaite de la quantité de frissons que le Bazar m'a donnés, mais c'est vrai qu'avec Stephen King, ce n'est pas tout à-propos des frissons. 
Si je devais choisir une histoire qui était presque parfaite, je dirais Le tonnerre en été. Si je devais en choisir une qui me rendrait nostalgique au niveau du roi de l'horreur, j'irais avec Mile 81. Si je devais en choisir une qui me donnerait des frissons, ce serait À la dure. D'autres histoires que j'ai aimées étaient Ur, La Dune, Sale gosse, Nécro, Herman Wouk est toujours vivant, et ce bus est un autre monde. 
Je crois que même ceux et celles qui généralement ne sont pas un ou une grande fan de nouvelles parce qu'elles sont courtes et une fois que vous commencez à la lire, elles se terminent. Chacune des nouvelles m'a laissé presque toujours en situation de vouloir lire la prochaine, ce qui est un bon signe en soi que les histoires sont bonnes. Et voici pourquoi, j'ai adoré le recueil. Il est vrai que Stephen King pourrait juste copier l'annuaire téléphonique et je serais toujours attiré vers lui, mais c'est une très bonne collection d'histoires. 
Mais ce que j'ai aimé le plus dans ce livre, c'est que Stephen King a écrit avant chaque histoire une brève introduction expliquant comment les histoires sont arrivées, nous donnant un aperçu de son processus d'écriture et de son esprit que j'ai personnellement aimé. Parce que je suis étonné du fonctionnement du cerveau et de son imagination de Stephen King. 
Dans l'ensemble, je donnerais un coup de cœur très solide pour Le bazar des mauvais rêves et je vous le recommande fortement. 

Résumé : 
« J’ai confectionné quelques petites choses pour toi, Fidèle Lecteur. Viens, assieds-toi près de moi. Je ne mords pas. Sauf que… nous nous connaissons depuis très longtemps, toi et moi, et je me doute que tu sais que ce n’est pas entièrement vrai. Hein ? » 
Un homme revit sans cesse sa vie (et ses erreurs), un journaliste provoque la mort de ceux dont il prépare la nécrologie, une voiture dévore les badauds... 
Dans ces 21 nouvelles, précédées chacune d'une introduction du maître sur les coulisses de leur écriture, Stephen King démontre une nouvelle fois sa maîtrise dans l’art du récit et le mélange des genres. 

Tag(s) : #NOUVELLES, #FANTASTIQUE, #ÉPOUVANTE, #THRILLER, #HORREUR