Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Le bonheur est passé par ici

-Francine Ruel

-Libre Expression

-280 pages

-Roman, vieillesse, amitié, famille, humour

 

*Merci aux Éditions Libre Expression, spécialement à Marie-Josée, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

ÉDITIONS LIBRE EXPRESSION: ICI

Le commentaire de Lynda :

Encore une fois un petit coup de cœur pour moi. Le bonheur est passé par ici, complète la saga du bonheur de Francine Ruel, et quelle belle façon de la terminer.
On se retrouve avec les personnages de Bonheur, es-tu là, mais 15 ans plus tard.
Que se passe-t-il quand on ne sent pas que nous sommes rendus à 70 ans, que le corps nous envoie les petits signaux pour nous faire admettre que, et bien oui, on a plus 20 ans.
Olivia fête ses 70 ans, on devrait plutôt, dire que la famille a décidé de la fêter, pas elle, parce que pour elle, il n'y a pas de raison de fêter 70 ans, vaut mieux que ça passe inaperçu et incognito, ce gros 70.
Même si nous n'avons pas lu les autres livres de cette série, l'auteure élabore assez pour que nous puissions suivre sans aucun problème, par contre, ça donne vraiment le goût de les lire sans tarder.
Avec finesse, tendresse et un peu d'humour, Francine Ruel, touche à plusieurs sujets, certains pas très drôles, je dois dire, tel que le cancer, la chimio, les aidants naturels, avouez que ce ne sont pas des sujets très faciles, par contre quand c'est dit avec tendresse, finesse et même pourquoi pas avec un peu d'humour, disons que ça passe un peu mieux.
La famille, les amis, le conjoint, ceux qui sont là, ceux qui sont sur le point de quitter. Ce livre est venu me chercher profondément, peut-être parce que je sens le 70 ans pas si loin que ça, peut-être que parce que comme Olivia, les petits bobos, les os qui font un peu mal...font partie de la vieillesse et que l'on ne peut éviter.
Un petit plus que j'ai beaucoup aimé, le plateau de tournage, quand la maison d'Olivia se transforme en plateau de tournage, un sujet que je ne connaissais pas beaucoup et j'ai été heureuse d'en connaître quelques secrets.
Francine Ruel, et non je n'ai pas besoin de le dire, possède un talent fou, une plume magique, qui sait nous faire sourire, malgré des sujets sérieux. Une plume tendre, on sent tout l'amour et toute l'amitié qu'elle veut transmettre à travers ses mots, et pour moi c'est mission accomplie! 
Je me dois de recopier ici une phrase d'Olivia : Olivia, citant Bernard Pivot, résume, avec le sens de l’humour qu’on lui connaît : « Vieillir, c’est chiant parce qu’on ne sait pas quand ça a commencé et l’on sait encore moins quand ça finira »… 
Je vous recommande ce livre fortement.

 

 

Résumé :

«Merde de merde de merde ! Je ne veux pasles avoir, ces soixante-dix ans. Au secours !»

Quinze ans après la fin de Bonheur, es-tu là ?, on retrouve avec plaisir Olivia et son monde. Ses deux familles, l'italienne et la québécoise, et ses amis de la première heure sont réunis pour célébrer son anniversaire, alors qu'elle les a menacés du pire s'ils le faisaient. Ils l'ont fait quand même. Par amour, par amitié, par fidélité.

Qui a dit qu'on ne pouvait être heureux plus d'une fois ? Avec l'amoureux, les petits-enfants qui grandissent et s'affirment, avec les copains Massimo, Henri et Thomas, Albert et François, Lulu et Armand, et Allison qui, eux aussi, vieillissent…

Un roman rempli d'émotion, d'humour et de tendresse pour couronner en beauté la saga du bonheur !

 

 

Tag(s) : #ROMAN, #VIEILLESSE, #AMITIÉ, #AMOUR, #QUÉBÉCOIS